EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Jeune fille jouant avec son chien - École Hollandaise du XVIIe siècle
Jeune fille jouant avec son chien - École Hollandaise du XVIIe siècle - Tableaux et dessins Style Jeune fille jouant avec son chien - École Hollandaise du XVIIe siècle - Galerie FC Paris
Réf : 85947
VENDU
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Hollande
Materiaux :
Huile sur Cuivre
Dimensions :
l. 38 cm X H. 43 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Jeune fille jouant avec son chien - École Hollandaise du XVIIe siècle
Galerie FC Paris
Galerie FC Paris

Tableaux anciens et sculptures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles


+33 (0)6 26 62 14 87
Jeune fille jouant avec son chien - École Hollandaise du XVIIe siècle

Huile sur cuivre
Cadre d’époque en bois sculpté et doré à décor de grosse moulure, encadrée de frises de ruban et feuilles d’acanthe

Dimensions totales : 43 x 38 cm. Le cuivre seul : 23 x 19 cm

Notre charmant petit tableau peint sur cuivre, représente une jeune fille et un enfant jouant avec un petit chien. Vêtue d’une robe de satin, elle est assise sur un parapet en fond de paysage à la nuit tombée, deux fleurs blanches se détachent en arrière-plan.

Atelier d’Adriaen Van der Werff
Peintre et graveur néerlandais (Né à Kralingen, près de Rotterdam, 1659 – Mort à Rotterdam 1722).
Il fut l'élève de Cornelis Picolet à partir de 1669, puis d'Eglon Van der Neer à partir de 1671. Artiste très précoce (autoportrait supposé, 1678, Amsterdam, Rijksmuseum), il aborda tous les genres, et plus spécialement le portrait et la peinture d'histoire. Établi à Rotterdam, où son succès fut considérable et où il fut commissaire de la gilde en 1691 et ...

Lire la suite

... en 1695, il rencontra en 1696 l'Électeur palatin Johann Wilhelm von der Pfalz, qui le nomma peintre de sa cour ; il travailla pour lui de nombreuses années et se rendit en 1698 et en 1703 à la cour de Düsseldorf.
L'artiste eut une grande prédilection pour les petits tableaux historiques, religieux et portrais, de facture très lisse, au clair-obscur conventionnel, d'où émergent des teintes froides et pures, et dont l'origine se trouve dans l'école leydoise issue de Gerrit Dou. Werff porta ces caractères à l'excès, notamment le " fini " des nus, d'une plastique sculpturale, traités dans un coloris jaune, un peu acide, et qui se détachent sur des arrière-plans très sombres.

Conditions générales de livraison :

Nous organisons la livraison dans le monde entier. Un devis vous sera établi lors de votre achat. Veuillez nous consulter.

Galerie FC Paris

Tableaux XVIIe siècle