EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Jean BENNER (1836 -1906) - Portrait de jeune capriote
Jean BENNER (1836 -1906) - Portrait de jeune capriote - Tableaux et dessins Style Jean BENNER (1836 -1906) - Portrait de jeune capriote - Galerie de Frise
Réf : 76023
18 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Jean BENNER (1836 -1906)
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 40 cm X l. 33 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Jean BENNER (1836 -1906) - Portrait de jeune capriote XIXe siècle - Jean BENNER (1836 -1906) - Portrait de jeune capriote
Galerie de Frise
Galerie de Frise

Peinture de portraits anciens


+33 (0)6 77 36 95 10
Jean BENNER (1836 -1906) - Portrait de jeune capriote

Jean BENNER (Mulhouse 1836 - Paris 1906)
Portrait de jeune capriote
Huile sur toile, H. 40 cm ; L. 33 cm
Signé et situé en bas à gauche

Originaire de Mulhouse, Jean Benner est issu d'une famille inspirée par les arts. Son frère jumeau Emmanuel, est également peintre, principalement de sujets d'histoire et de nus. Ces jeunes alsaciens sont évidemment liés d'amitié avec Jean-Jacques Henner, qui partage leur goût pour les figures et une atmosphère douce.
Durant ses premières années artistiques, Jean Benner réalise des modèles pour l'industrie textile, dans sa ville natale. Il rejoint rapidement Paris et les ateliers de Léon Bonnat et d'Ernest Hébert, dont on retrouve la filiation dans ses œuvres. Ses premières compositions seront majoritairement axées vers des ambiances florales, avant de se tourner vers le portrait. C'est cet art qu'il maniera jusqu'à la fin de ses jours, en Alsace comme à Capri où il se rendra régulièrement à partir de 1866. C'est sur cette île italienne qu'il épousera la fille de son hôte, et continuera à peindre les jeunes femmes au teint hâlé et vêtements colorés.

Notre tableau, situé par l'artiste à Capri, est typique de sa production locale. La particularité de cette œuvre est son modernisme par le fond blanc et le profil parfait de cette jeune femme à la coiffe d'un orange vif. La touche rapide utilisée pour les tissus permet d'accentuer le relief et la profondeur déjà importants créés par le jeu d'ombre de la chair. La touche plus fine utilisée sur cette dernière partie souligne la volonté de précision de Benner à représenter la jeune femme dans toute sa splendeur.
Conservé dans sa stricte originalité, cette toile du peintre à alsacien est à classer parmi ses chefs d'œuvres, au même titre que son tableau du salon de 1887 "Un coin d'ombre à Capri", où l'on retrouve ces charmants visages féminins de l'île.

Conditions générales de livraison :

Retrait en galerie.
Livraisons régulières à Paris.
Livraisons possible par nos soins aux frais de l'acheteur (frais à déterminer en fonction de l'encombrement et du lieu).

Galerie de Frise

Tableaux XIXe siècle