EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Japon, Cheval en laque, Kazari-uma ningyo XIXe siècle
Japon, Cheval en laque, Kazari-uma ningyo XIXe siècle - Arts d Japon, Cheval en laque, Kazari-uma ningyo XIXe siècle - Cristina Ortega & Michel Dermigny Japon, Cheval en laque, Kazari-uma ningyo XIXe siècle - Antiquités - Japon, Cheval en laque, Kazari-uma ningyo XIXe siècle
Réf : 62166
Prix sur demande
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
Japon
Materiaux :
Bois laqué
Dimensions :
L. 50 cm X l. 16 cm X H. 32 cm
Arts d XIXe siècle - Japon, Cheval en laque, Kazari-uma ningyo XIXe siècle  - Japon, Cheval en laque, Kazari-uma ningyo XIXe siècle Antiquités - Japon, Cheval en laque, Kazari-uma ningyo XIXe siècle
Cristina Ortega & Michel Dermigny
Cristina Ortega & Michel Dermigny

Arts de la Chine et du Japon


+33 (0)1 42 61 09 57
+33 (0)6 07 48 10 28
Japon, Cheval en laque, Kazari-uma ningyo XIXe siècle

Japon, Cheval en laque noire pour la fête des garçons, Kazari-uma ningyo, 19e siècle.
Les Kazari-uma ningyo, "poupées Cheval", font partie des poupées pour la fête des enfants.
Comme Sparky C. de SPA-KUN l'écrit dans "The Horse of the Rising Sun":
"D'après une tradition qui remonte au 16ème siècle, les Kazari-uma font partie des ensembles de poupées guerriers et des reconstitutions de batailles exposées dans les maisons Japonaises le 5 mai de chaque année. Jusqu'en 1948, cette fête était appelée Tango no Sekku, ou jour des garçons.
Ce cheval est en bois laqué. Les Kazari-uma plus tardifs sont souvent blancs et faits en touso (une composition en poudre de bois et colle) ou en papier machés maché , couverts de fibre de soie.
Les yeux sont en verre peint, la crinière et la queue sont en crin véritable. Le harnachement est en bois et carton laqué et métal. Des rubans reproduisent de façons fidèle tous les nœuds d'attache des mords, de la selle et des étriers.
Les chevaux ont été introduits au Japon au début du 5ème siècle. Des documents attestent que durant le règne de l'empereur Yuryaku (457-478), des festivités à cheval étaient organisés durant le 5ème mois, parallèlement à d'autres rites liés au printemps, pour encourager la maitrise de l'art équestre.
Appelé Yabusame, ce festival consistait à tirer des flèches sur une cible fixe depuis un cheval en mouvement.
Le cheval a radicalement changé la nature des combats Japonais et les représentations de héros se sont rapidement focalisées sur sa monture.
Les plus beaux animaux étaient élevés à Kanto et les guerriers de cette région étaient réputés pour leur adresse et leur bravoure.
Kyuba no michi (La voie de l'arc et du cheval) fut un des premiers codes martiaux qui devint ensuite le Bushi-do.
32 x 50x 16 cm
Japon, Fin Edo/ Meiji period, 19ème siècle.

Conditions générales de livraison :

Nous nous occupons avec soin de l'emballage.
Les plus grosses pièces sont livrées dans des caisses en bois.
la livraison s'effectue toujours en envoi assuré avec suivi.
Comme nous faisons beaucoup d'envois, nos tarifs sont compétitifs. N'hésitez pas à vous renseigner!

Cristina Ortega & Michel Dermigny

XVIIIe siècle
Chine, vase vert fin XVIIIe
Chine, vase vert fin XVIIIe

Prix : Sur demande

Arts d'Asie