EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Jan Philipsz. van Bouckhorst (Haarlem c.1588 – 1631 Haarlem) - Un ange
Jan Philipsz. van Bouckhorst (Haarlem c.1588 – 1631 Haarlem) - Un ange - Tableaux et dessins Style Jan Philipsz. van Bouckhorst (Haarlem c.1588 – 1631 Haarlem) - Un ange - White Rose Fine Art
Réf : 91950
6 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Dimensions :
l. 9.9 cm X H. 15 cm
Tableaux et dessins Dessin, Aquarelle & Pastel - Jan Philipsz. van Bouckhorst (Haarlem c.1588 – 1631 Haarlem) - Un ange XVIIe siècle - Jan Philipsz. van Bouckhorst (Haarlem c.1588 – 1631 Haarlem) - Un ange
White Rose Fine Art
White Rose Fine Art

Peintures et dessins anciens


+ 31 629514501
Jan Philipsz. van Bouckhorst (Haarlem c.1588 – 1631 Haarlem) - Un ange

Jan Philipsz. van Bouckhorst (Haarlem c.1588 - 1631 Haarlem)

Un ange au bras tendu

Plume et encre brune, lignes d'encadrement partielles à l'encre brune et noire, 150 x 99 mm (5.9 x 3.9 inch) ; articulé sur un support avec lignes d'encadrement à l'encre brune et filigrane 'VRYHEID'.

Signé et daté "Bouchorst / 1625" (plume et encre brune, en bas à gauche).

Provenance
Professeur Johan Quirijn van Regteren Altena, Amsterdam (1899-1980), jusqu'à la vente par ses descendants en 2014 (sa marque de collectionneur appliquée au verso).

On sait relativement peu de choses sur la vie de Van Bouckhorst.1 Enregistré comme peintre sur verre à partir de 1617, il est mentionné comme "vinder" de la guilde de St Luke en 1628, et comme doyen en 1630 et 1631. Van Bouckhorst est connu pour avoir réalisé un vitrail pour l'hôtel de ville de Haarlem, représentant la bataille de Dalmatie, un thème populaire dans l'art du vitrail ; le vitrail lui-même n'est connu que par une ...

Lire la suite

... gravure de Willem Outgersz. Akersloot. Les comptes du trésorier de la ville de Haarlem indiquent que Van Bouckhorst était responsable de plusieurs autres fenêtres dans la ville, dont aucune n'a survécu. Bouckhorst vivait dans le Korte Bagijnensteeg à Haarlem ; parmi ses élèves se trouvait Pieter Jansz. (1612-1672).

La plupart des dessins de Van Bouckhorst sont signés et fréquemment datés, comme l'est également notre jolie feuille. Il est cependant difficile d'établir une chronologie basée sur une analyse stylistique, car l'artiste utilisait différents styles à un moment donné. L'artiste était l'un des derniers représentants du maniérisme tardif aux Pays-Bas, et l'influence de Bartholomeus Spranger, Hendrick Goltzius et Jacques de Gheyn II peut être détectée dans son travail, ainsi que celle des maniéristes italiens. Van Bouckhorst devait bien connaître Goltzius et De Gheyn grâce aux cercles artistiques très fermés de Haarlem dans lesquels il évoluait. À l'occasion, Bouckhorst a copié des œuvres d'autres artistes, comme Pieter Lastman.

Marijn Schapelhouman a décrit Bouckhorst comme "l'un des plus charmants maîtres mineurs de l'histoire du dessin néerlandais du XVIIe siècle".2 Les lignes sinueuses et les contours renforcés, qui rappellent quelque peu la peinture sur verre, sont typiques de son style. Schapelhouman a qualifié son style de "nonchalance à la limite de l'insouciance, mais non sans une certaine bravoure "3.

Bien que la présente feuille ait été exécutée treize ans plus tard, elle peut par exemple être comparée au dessin de Mercure de Bouckhorst conservé au Statens Museum for Kunst de Copenhague, qui est daté de 1612 (voir dernière figure).4

1. Pour l'artiste, voir : M. Bisanz-Prakken, 'Bemerkungen zum Bildnis des "Pfarrers zon Steenwijkerwold" von Jan van Bouckhorst', Bulletin du Musée Hongrois des Beaux-Arts 106-107 (2007), pp. 107-14. Une bonne discussion de ses dessins est également donnée par Marijn Schapelhouman, Oude tekeningen in het bezit van de Gemeentemusea van Amsterdam waaronder de collectie Fodor. Tekeningen van Noord- en Zuidnederlandse kunstenaars geboren voor 1600, Amsterdam 1979, pp. 20-21.

2. Marijn Schapelhouman et Peter Schatborn, Dutch Drawings of the Seventeenth Century in the Rijksmuseum, Amsterdam. Artistes nés entre 1580 et 1600, Amsterdam/Londres 1998, vol. I, p. 19.

3. Schapelhouman et Schatborn, loc. cit.

4. Plume, encre et lavis gris, sur craie noire, 216 x 137 mm ; signé et daté " JBouckhorst 1.6.1.2 ". Statens Museum for Kunst, Copenhague, inv. no. Tu 42/7. Photographie Gernsheim Corpus, n° 72141 (documentation RKD, La Haye).

White Rose Fine Art

Dessin, Aquarelle & Pastel