EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Brûle-parfums chinois couvert en bronze, règne de Wanli (1572-1620)
Brûle-parfums chinois couvert en bronze, règne de Wanli (1572-1620) - Arts d Brûle-parfums chinois couvert en bronze, règne de Wanli (1572-1620) - Victoria Hougron Brûle-parfums chinois couvert en bronze, règne de Wanli (1572-1620) - Antiquités - Brûle-parfums chinois couvert en bronze, règne de Wanli (1572-1620)
Réf : 85494
25 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Chine
Materiaux :
Bronze et bois pour le socle
Dimensions :
H. -63 cm
Arts d XVIIe siècle - Brûle-parfums chinois couvert en bronze, règne de Wanli (1572-1620)  - Brûle-parfums chinois couvert en bronze, règne de Wanli (1572-1620) Antiquités - Brûle-parfums chinois couvert en bronze, règne de Wanli (1572-1620)
Victoria Hougron
Victoria Hougron

Antiquités chinoises et Japonaises


+33 (0)7 51 26 78 70
Brûle-parfums chinois couvert en bronze, règne de Wanli (1572-1620)

Imposant brûle-parfums chinois en bronze à patine brune, le couvercle représentant Shoulao (Shouxing), dieu de la longévité, fin de la dynastie Ming, règne de Wanli (1572-1620), 17ème siècle. Socle chinois tripartite en bois dur postérieur du 18/19ème siècle.

Par sa taille hors du commun et le motif de son couvercle, le dieu de la longue vie Shoulao (Shouxing), ce brûle-parfums en bronze était de toute évidence destiné à décorer un important temple taoïste. Ce motif permet en effet de le dater précisément car Shoulao a été une figure dominante de la vie religieuse des derniers empereurs Ming, Jiajing (1521-1566) et Wanli (1572-1620), qui privilégièrent le taoïsme et sa promesse d'immortalité terrestre davantage que le bouddhisme et son Nirvana plus éthéré.

Le dieu de la Longue Vie, avec sa tête en ampoule caractéristique, est représenté tenant un rouleau qui fait référence évidente au savoir taoïste et plus précisément au fameux "Tao Te ...

Lire la suite

... King", ouvrage de Lao Tseu qui a répertorié les canons du Tao (la Voie) vers 600 avant J.C. Le sage arbore un visage souriant et il est accompagné d'un cerf, d'une tortue (deux animaux censés vivre longtemps), d'un singe qui exprime l'intelligence et d'une oie qui symbolise l'union durable. Un petit brûle-parfums est posé devant lui, signe des offrandes qui lui reviennent de droit.

Un socle en trois parties et en bois dur de très grande qualité a été construit sur mesure pour supporter cet important et lourd brûle-parfums, dans une optique décorative néanmoins postérieure, sans doute à la fin du 18ème ou au début du 19ème siècle, preuve que cet objet de la dynastie Ming fut alors jugé suffisamment précieux par les Chinois de la dynastie suivante pour être retiré de son usage rituel, brûler de l'encens dans un temple pour honorer les dieux et les saints taoïstes, et qu'il a été préservé comme une relique digne d'être admirée.

Il subsiste en effet peu de grands brûle-parfums en bronze de la dynastie Ming car la plupart furent fondus pour faire des armes. L'immense majorité des brûle-parfums en bronze qui portent des marques Ming sont en fait des duplicatas postérieurs exécutés pour le plaisir des lettrés au 18ème et 19ème siècles, en particulier ceux de taille modeste, et ce très grand brûle-parfums, rescapé des razzias des Ming sur les métaux servant à leurs interminables guerres de clans, a du paraître inestimable au point qu'on lui a confectionné un socle tel que ceux que l'on trouve, sous la dynastie Qing, pour supporter les brûle-parfums impériaux en cloisonné, jade ou porcelaine, ce point mérite d'être relevé.

Enfin, ce qui rend cet encensoir particulièrement rare est qu'il a gardé son couvercle d'origine, percé d'un trou discret dans le petit brûle-parfums justement posé aux pieds de Shoulao, et ce, dans le but de canaliser les fumerolles de l'encens à cet endroit précis. Ainsi pouvait-on avoir l'impression que les nuages d'encens émanaient de Shoulao lui-même et du brûle-parfums miniature posé devant lui, et par la même occasion, ils rendaient au passage hommage à son effigie : effet de miroir malicieusement voulu par le fondeur de ce bronze à plus d'un titre exceptionnel.

Victoria Hougron

Arts d'Asie