EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Importante suite de six fauteuils en bois doré de Jean-Baptiste Lebas
Importante suite de six fauteuils en bois doré de Jean-Baptiste Lebas - Sièges Style Louis XV
Réf : 71616
Prix sur demande
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Jean-Baptiste Lebas
Provenance :
France
Materiaux :
Bois doré
Dimensions :
l. 65 cm X H. 97.5 cm X P. 54 cm
Galerie Delvaille
Galerie Delvaille

Mobilier français du XVIIIe siècle et Tableaux fin du XIXe début du XXe siècle


+33 (0)1 42 61 23 88
+33 (0)6 77 73 17 29
Importante suite de six fauteuils en bois doré de Jean-Baptiste Lebas

Sous le règne de Louis XV, les sièges sont l’expression d’un art de vivre extrêmement raffiné, avec toujours une volonté de confort et de commodité. Le goût du jour est à la courbe, et les menuisiers-sculpteurs vont devoir réaliser des prouesses pour galber les 14 pièces de bois qui, une fois montées à tenons et mortaises, composeront un fauteuil.
Pour chaque modèle, le niveau de qualité d’un siège varie considérablement. Les grands maitres ont produit pour des commanditaires exigeants des œuvres soignées jusque dans leurs moindres détails. La qualité des bois utilisés, l’élégance des proportions, le répertoire décoratif de la sculpture, la finesse de l’exécution, l’invention d’un modèle, sont autant de critères qui aujourd’hui sont à prendre en compte si l’on veut comprendre l’immense écart de prix qui sépare les véritables œuvres d’art des sièges meublants produits en très grande quantité au milieu du 18eme siècle.

Cette série est composée de 6 fauteuils en bois finement sculptés et dorés. C’est aujourd’hui fort rare de trouver une série aussi grande, car ces ensembles ont malheureusement été presque tous séparés.
Jean-Baptiste LEBAS, fait partie des meilleurs menuisiers en sièges du XVIIIe, et il a mis tout son talent à produire cet ensemble. La ligne est pure, les proportions parfaites. Comme était la préférence de ce grand Maitre, un répertoire décoratif sobre caractérise ces sièges. La mouluration est profonde et précise, les contres moulures nettes, les fleurettes détaillées. Notons également que les consoles d’accotoirs ont été sculptées en « coup de fouet » : Ce procédé sculptural vise à imiter une torsion du bois de la pièce qui supporte l’accotoir, et à donner ainsi encore plus de mouvement à la ligne courbe. Très peu de sièges de cette époque présentent une telle caractéristique.

Jean-Baptiste LEBAS, né en 1729, est reçu maître le 29 Juillet 1756.
Il établit son atelier rue de Cléry à Paris, à l’enseigne du Saint-Esprit. Il travailla pour une riche clientèle parmi laquelle figure la Comtesse du Barry et le Comte d’Artois. La première lui passa des commandes pour son pavillon de Louveciennes. Au second, il livra un mobilier comportant deux canapés et seize fauteuils. Jean-Baptiste Lebas produit des sièges Louis XV et Louis XVI, de grande qualité, de très bonne facture et de fabrication soignée.
Musées :
Paris, Musée des Arts Décoratifs; Musée du Louvre
Versailles, Château
New York, The Metropolitan Museum of Art

Bibliographie :
Pierre Kjellberg « Le Mobilier Français du XVIIIème siècle, Dict. des Ebénistes et des Menuisiers », p. 489-490.
Salverte « Les ébénistes du XVIIIème siècle, leurs œuvres et leurs marques », Paris, p. 192-193.

Galerie Delvaille

Fauteuil Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Importante suite de six fauteuils en bois doré de Jean-Baptiste Lebas » présenté par Galerie Delvaille, antiquaire à Paris dans la catégorie Fauteuil Louis XV, Sièges.