EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Important brûle-parfums chinois en bronze, Dynastie Ming
Important brûle-parfums chinois en bronze, Dynastie Ming - Arts d Important brûle-parfums chinois en bronze, Dynastie Ming - Victoria Hougron Important brûle-parfums chinois en bronze, Dynastie Ming - Antiquités - Important brûle-parfums chinois en bronze, Dynastie Ming
Réf : 87052
15 000 €
Époque :
<= XVIe siècle
Provenance :
Chine
Materiaux :
Bronze
Dimensions :
H. 64 cm
Arts d XVIe siècle et avant - Important brûle-parfums chinois en bronze, Dynastie Ming  - Important brûle-parfums chinois en bronze, Dynastie Ming Antiquités - Important brûle-parfums chinois en bronze, Dynastie Ming
Victoria Hougron
Victoria Hougron

Antiquités chinoises et Japonaises


+33 (0)7 51 26 78 70
Important brûle-parfums chinois en bronze, Dynastie Ming

Important brûle-parfum chinois en bronze tripode à patine brune, Dynastie Ming, 16/17ème siècle. Couvercle chinois en bois de palissandre avec prise en ivoire ou en os postérieurs, 18/19ème siècle.

Les brûle-parfums sont des articles religieux destinés, en Chine, à brûler de l'encens dans les cérémonies en l'honneur des dieux, des saints et des esprits des défunts.

De tailles modestes et avec un pied court et plein pour les autels domestiques et familiaux, ils pouvaient atteindre des tailles importantes comme cet imposant et très lourd spécimen pour les temples et bâtiments religieux destinés aux cultes et aux célébrations publiques. Dans ce cas, l'encensoir se dote d'une panse haute perchée sur trois pieds stables, ce qui permet des températures élevées car les brûle-parfums de grande taille affectés le plus souvent à des temples officiels ou impériaux brûlaient parfois l'encens plusieurs jours et nuits. Le présent spécimen appartient donc à ...

Lire la suite

... cette dernière catégorie dont il reste très peu d'exemples, car, sous les Ming, un grand nombre de temples furent pillés et leurs articles en bronze fondus pour faire les armes nécessaires aux nombreuses guerres intestines de cette dynastie troublée.

Les registre de la panse et du col sont décorés de motifs de grecques chinoises ("leiwen") et de figures archaïsantes de masques de taotie inspirés par les bronzes des dynasties Shang et Zhou (de -1700 à - 256). Les pattes sont ornées de figures de chimères féroces, traditionnelles gardiennes des cultes chinois. Le couvercle, ordinairement muni de trous pour laisser passer les fumerolles et contrôler la combustion, a ici été perdu et remplacé à une date postérieure par un élégant couvercle en palissandre muni d'orifices en forme de ruyi, la prise a aussi été finement sculptée en forme de nuages de fumée en ivoire ou en os vers la fin du 18ème siècle ou au début du 19ème. Un disque de palissandre a été ajouté à l'époque moderne, de toute évidence pour combler un manque que devait constituer un disque de corail rouge représentant le soleil.

Ce très rare et imposant article religieux, qui concentre toute la puissance de l'esthétique des Ming, est à rapprocher d'un brûle-parfum similaire mais de taille plus petite vendu à Christie's Londres le 3 Novembre 2020, lot 18.

Victoria Hougron

Arts d'Asie