EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Le Repos des Mousquetaires -  E. Toudouze, France circa 1885
Le Repos des Mousquetaires -  E. Toudouze, France circa 1885 - Tableaux et dessins Style Le Repos des Mousquetaires -  E. Toudouze, France circa 1885 - Tobogan Antiques Le Repos des Mousquetaires -  E. Toudouze, France circa 1885 - Antiquités - Le Repos des Mousquetaires -  E. Toudouze, France circa 1885
Réf : 98651
9 500 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
E. Toudouze
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur panneau
Dimensions :
l. 66 cm X H. 58 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Le Repos des Mousquetaires -  E. Toudouze, France circa 1885 XIXe siècle - Le Repos des Mousquetaires -  E. Toudouze, France circa 1885  - Le Repos des Mousquetaires -  E. Toudouze, France circa 1885 Antiquités - Le Repos des Mousquetaires -  E. Toudouze, France circa 1885
Tobogan Antiques
Tobogan Antiques

Mobilier et Objets d'art du XIXe siècle


+33 ( 0)1 42 86 89 99
Le Repos des Mousquetaires - E. Toudouze, France circa 1885

Avec cadre : Haut.: 58 cm ; Larg. : 66 cm
Sans cadre : Haut.: 32,5 cm ; Larg.: 41cm

Dans un intérieur du XVIIe siècle richement orné de textiles brodés, deux mousquetaires du roi sont attablés, leurs armes négligemment jetées sur un tapis. Leur costume tout comme le décor intérieur reflètent un niveau social élevé, et traduisent les préoccupations historicistes du peintre.

Biographie :
Né le 28 juillet 1848 à Paris et mort le 24 mars 1907 à Paris, Edouard Toudouze est un peintre d’histoire, grand décorateur et spécialiste des compositions mythologiques, de genre et historicistes. Il est également illustrateur pour un certain nombre d’ouvrages comme Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier ou Le Lys dans la vallée de Balzac. Fils d’Auguste Gabriel Toudouze, architecte et graveur, et d’Anaïs Toudouze, illustratrice (notamment pour le Journal de la mode)l, Edouard entre à l’Ecole des Beaux-arts de Paris en 1865, et devient l’élève ...

Lire la suite

... d’Isidore Pils, Monticelli et Auguste Leloir, son oncle. Il expose au Salon dès 1867 et obtient le Grand Prix de Rome en 1871. Plusieurs fois récompensé au Salon des Artistes Français (médailles en 1871 et 1877), il est décoré d’une médaille d’argent à l’Exposition universelle de 1889, ce qui lui vaut la décoration de la Légion d’honneur (dont il est promu Officier en 1903). Grand décorateur, il obtient de nombreuses commandes privées (la salle de bal du manoir Vanderbilt à New York) et publiques : le plafond et les panneaux décoratifs du petit salon du foyer de l’Opéra-Comique (Triomphe de la Musique, la Danse… 1898) ; les cartons d’une tenture de dix tapisseries tissées à la Manufacture des Gobelins sur le thème de l’Histoire de la Bretagne pour le Parlement de Bretagne à Rennes ; une grande fresque Les Etudiants dans la rue du Fouarre à l’époque de Robert de Sorbon, à l’université de la Sorbonne à Paris.

Tobogan Antiques

Tableaux XIXe siècle