EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Herman Saftleven (1609–1685) - Une "fantaisie rhénane" près de Boppard
Herman Saftleven (1609–1685) - Une "fantaisie rhénane" près de Boppard - Tableaux et dessins Style Herman Saftleven (1609–1685) - Une "fantaisie rhénane" près de Boppard - White Rose Fine Art Herman Saftleven (1609–1685) - Une "fantaisie rhénane" près de Boppard - Antiquités - Herman Saftleven (1609–1685) - Une "fantaisie rhénane" près de Boppard
Réf : 91055
3 750 €
Époque :
XVIIe siècle
Dimensions :
l. 18.6 cm X H. 19.6 cm
Tableaux et dessins Dessin, Aquarelle & Pastel - Herman Saftleven (1609–1685) - Une "fantaisie rhénane" près de Boppard XVIIe siècle - Herman Saftleven (1609–1685) - Une "fantaisie rhénane" près de Boppard  - Herman Saftleven (1609–1685) - Une "fantaisie rhénane" près de Boppard Antiquités - Herman Saftleven (1609–1685) - Une "fantaisie rhénane" près de Boppard
White Rose Fine Art
White Rose Fine Art

Peintures et dessins anciens


+ 31 629514501
Herman Saftleven (1609–1685) - Une "fantaisie rhénane" près de Boppard

Herman Saftleven (Rotterdam 1609 - 1685 Utrecht)

Une "fantaisie rhénane" près de Boppard

Craie noire, lavis brun-gris, rehaussé de blanc, lignes d'encadrement partielles à l'encre noire, filigrane, format inferieur, 196 x 186 mm (7.7 x 7.3 inch)

Monogrammé "HSL" (en ligature, craie noire, en bas à gauche), annoté "bij poper" (craie noire, verso) et inscrit "20/3" (plume et encre brune, verso).

Provenance
- Charles Fairfax-Murray (1849-1919)
- J.B. Lourada1
- Chez Colnaghi, Londres

Herman Saftleven est né dans une famille d'artistes2 . Son père, Herman l'Ancien (vers 1580-1627), a eu trois fils peintres, Herman le Jeune, Cornelis (1607-1681) et Abraham Saftleven (vers 1611/13-c.1646), dont Herman et Cornelis sont considérés comme les plus talentueux. Vers 1632, Herman établit son atelier à Utrecht, où il épouse Anna van Vliet l'année suivante. Il devient un peintre, un dessinateur et un graveur extraordinairement productif. Parmi ses mécènes figurent ...

Lire la suite

... le Stadtholder Frederik Hendrik et le conseil municipal d'Utrecht, pour lesquels il réalise une série de dessins topographiques en 1647-48 et en 1669. Entre 1655 et 1667, il occupe divers postes administratifs au sein de la guilde de Saint-Luc d'Utrecht.

Au début des années 1650, Saftleven voyage le long du Rhin et de la Moselle, qui exerceront une influence durable sur son œuvre. Au cours de ses voyages, il dessine une série de vues de villes rhénanes, d'Arnhem et de Clèves à Bingen, près de Mayence. Une fois rentré dans son atelier, il transformait ces croquis de voyage en dessins et peintures finis. De nombreux dessins de ce genre sont conservés dans l'Atlas Bleau, assemblé par l'avocat amstellodamois Laurens van der Hem, et qui se trouve maintenant à la Bibliothèque nationale de Vienne.

Les paysages rhénans de Saftleven ont connu un grand succès et sont devenus de plus en plus pittoresques au fil des ans, abandonnant la précision topographique pour de jolies vues imaginaires basées sur ses impressions de voyage. Comme notre feuille, ils étaient souvent monogrammés, ce qui indique qu'ils ont été réalisés dès le départ pour des collectionneurs. Le poète néerlandais Joost van den Vondel en a fait l'éloge dans un panégyrique élaboré en 1660, vantant la façon dont les vues de Saftleven permettaient aux amateurs d'art de faire un fantastique voyage de papier le long du Rhin.

Saftleven annotait fréquemment ses vues au verso avec des indications générales telles que "By den ryn" (près du Rhin) ou "duits gesight" (vue allemande),3 ou avec des identifications plus précises, comme "by hamerstein" sur une vue de Hammerstein au Musée d'Amsterdam (voir fig.).4 Le paysage actuel porte l'inscription "by poper", qui peut être identifiée comme la petite ville de Boppard, à quelques kilomètres au sud de Coblence.5 Une vue peinte près de la ville par Saftleven, datée de 1660, est conservée au Rijksmuseum (voir fig.).6 L'artiste Herman Doomer (1624-1700) a également visité Boppard en 1663 et a dessiné deux vues de la ville.7

1. Inscrit sur l'étiquette Colnaghi, mais aucun collectionneur de ce nom ne semble être connu.

2. Pour l'artiste, voir Wolfgang Schulz, Herman Saftleven 1609-1685 : Leben und Werke, mit einem kritischen Katalog der Gemälde und Zeichnungen, Berlin 1982 et J. Nieuwstraten, 'De ontwikkeling van Herman Saftlevens kunst tot 1650. Spiegel van stromingen in de Nederlandse landschapschilderkunst', Nederlands Kunsthistorisch Jaarboek 16 (1965), pp. 81-117.


3. Voir Ben Broos et Marijn Schapelhouman, Oude tekeningen in het bezit van het Amsterdams Historisch Museum, waaronder de collectie Fodor. Nederlandse tekenaars geboren tussen 1600 en 1660, Amsterdam/Zwolle 1993, p. 158.


4. Craie noire, lavis gris, 192 x 286 mm, inv. no. A 18057 ; Broos et Schapelhouman (op. cit.), cat. n° 119, p. 158.


5. Je remercie le Dr. Laurens Schoemaker du RKD pour son aide précieuse dans l'identification du lieu.


6. Huile sur cuivre, 23 x 28 cm ; signé et daté 'Bij Popert Herman Saftleven f. A. 1660', inv. no. SK-A-1761 ; P.J.J. van Thiel, Alle schilderijen van het Rijksmuseum te Amsterdam, Amsterdam/Haarlem 1976, p. 493, repr.


7. Wolfgang Schultz, Lambert Doomer : sämtliche Zeichnungen, Berlin 1974, pp. 95-96, cat. n° 227 (British Museum, Londres) et 228 (Institut Néerlandais, Paris).

White Rose Fine Art

Dessin, Aquarelle & Pastel