EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué
Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué - Tableaux et dessins Style Louis XIV Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué - Galerie PhC Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué - Louis XIV Antiquités - Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué
Réf : 76436
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Collection particulière
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 98 cm X l. 82 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIIe siècle - Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué XVIIIe siècle - Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué Louis XIV - Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué Antiquités - Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué
Galerie PhC
Galerie PhC

Tableaux anciens des 17e, 18e et 19e siècles


+33 (0)6 62 09 89 00
+33 (0)6 62 09 89 00
Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué

Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué- Portrait-premier tiers du XVIIIè siècle.

Toile de 80 cm par 64 cm
Superbe cadre d'époque en bois sculpté de 98 cm par 82 cm

Notre tableau est un des plus beaux exemples de la production d’Henri Millot. Les tissus de velours rouge et de soie sont proches de ceux du portrait de Jean de la Fontaine réalisé en 1699 qu’on peut admirer à Helsinki.
Dans plusieurs de ses réalisations Millot traite les paysages avec cette même évanescence dans la touche qui participe à l’élégance de l’ensemble. On retrouve cette même délicatesse dans la perruque pourtant imposante mais qui se fond dans le décor.
L’ensemble, d'une très grande qualité, est superbe.

Henri Millot (mort en 1759)

Les œuvres de Millot parvenues jusqu’à nous sont rares, pourtant il s’agit d’un peintre de tout premier plan. Il s’est formé auprès de Nicolas de Largillières dont il s’est bien entendu beaucoup inspiré.
On connaît peu de choses sur ce peintre de la première moitié du XVIIIe siècle, qui débute avant 1699.
On sait que Millot signe à titre d'ami le contrat de mariage de la cousine de Largillière, Marie-Claude Hermant avec Georges Rœttiers, le 18 mai 1711. Après un séjour à Munich vers 1721-1724, duquel on garde le Portrait du duc Gustave-Adolphe des Deux-Ponts (1722, musée de Schleissheim), puis à Strasbourg vers 1730, Millot semble se fixer à nouveau à Paris où il expose deux portraits au Salon de l'Académie de Saint-Luc en 1756.

Œuvres dans les musées :

Portrait de Jean de La Fontaine (1699), Sinebrychoff Art Museum, Helsinki
Portrait du duc Gustave-Adolphe des Deux-Ponts (1722), château de Schleissheim
Portrait de femme tenant un masque (vers 1728-1730), Berkshire Museum, Pittsfield (Massachusetts)
Portrait du chevalier de Larralde d'Urtubie (1734), château d'Urtubie

Galerie PhC

Tableaux XVIIIe siècle Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Henri Millot (mort en 1759) élève de Nicolas de Largillières-attribué » présenté par Galerie PhC, antiquaire à Troyes dans la catégorie Tableaux XVIIIe siècle Louis XIV, Tableaux et dessins.