EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Gustave Bienvêtu (1850-1916) - Nature morte aux œillets
Gustave Bienvêtu (1850-1916) - Nature morte aux œillets - Tableaux et dessins Style Napoléon III
Réf : 75308
Prix sur demande
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Gustave Bienvêtu (1850-1916)
Materiaux :
Huile sur panneau signée en bas à droite
Dimensions :
l. 24.5 cm X H. 32.5 cm
Galerie Delvaille
Galerie Delvaille

Mobilier français du XVIIIe siècle et Tableaux fin du XIXe début du XXe siècle


+33 (0)1 42 61 23 88
+33 (0)6 77 73 17 29
Gustave Bienvêtu (1850-1916) - Nature morte aux œillets

Ecole française
Dimensions : H. 32,5 x L. 24,5 cm
Avec cadre : H. 52,5 x L. 42,5 cm

Gustave Bienvêtu est un peintre français, né en 1850 aux Batignolles.

Son père Auguste Étienne Bienvêtu fut un enfant trouvé richement emmailloté, d'où son patronyme, à l'hôpital de Chartres en 1825. En 1850, Auguste Étienne épouse Marie Journal et la même année viendra au monde Gustave. Il s’installe avec sa famille à Colombes en 1874.
Elève de Jules Petit et Aumont, il se spécialise dans la peinture de natures mortes de fleurs. Il exposa dans les plus grands salons d’art de l’époque, notamment au Salon des Artistes Français où il obtint une mention en 1906. Ses compositions florales, caractérisées par leur délicatesse et l’harmonie des couleurs, sont particulièrement décoratives.
Il fut également engagé dans la vie de sa commune, rentra au Conseil municipal de Colombes en 1881 et fut élu maire de sa ville en 1887.
Il décède le 15 septembre 1916 à Colombes.
A l'occasion du centième anniversaire de sa mort, le musée d'art et d'histoire locale de Colombes réalisa en 2016 une exposition intitulée « Dans l'atelier de Gustave Bienvêtu (1850-1916) »

Notre tableau rend compte de tout le talent de cet artiste. La composition est soignée : les fleurs et les tiges supérieures semblent s’élancer vers le haut alors que celles situées en dessous s’épanouissent vers l’avant. Le caractère soyeux et délicat des pétales est habilement suggéré par de multiples touches légères. Le bouquet se détache admirablement sur un fond tout en nuances brunes et grises.

Musées :
Musée d’Art et d’histoire de Colombes
Musée Saint Nazaire de Bourbon-Lancy

Bibliographie :
E. Bénézit, édition Gründ, Tome II, page 301.

Galerie Delvaille

Tableaux XIXe siècle Napoléon III

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Gustave Bienvêtu (1850-1916) - Nature morte aux œillets » présenté par Galerie Delvaille, antiquaire à Paris dans la catégorie Tableaux XIXe siècle Napoléon III, Tableaux et dessins.