EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Grande console de mariage, attribuable à  P. Pillot à Nîmes vers 1780
Grande console de mariage, attribuable à  P. Pillot à Nîmes vers 1780 - Mobilier Style Louis XVI Grande console de mariage, attribuable à  P. Pillot à Nîmes vers 1780 - Antiquités Franck Baptiste Grande console de mariage, attribuable à  P. Pillot à Nîmes vers 1780 - Louis XVI Antiquités - Grande console de mariage, attribuable à  P. Pillot à Nîmes vers 1780
Réf : 76738
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Noyer
Dimensions :
l. 146.5 cm X H. 83 cm X P. 70 cm
Mobilier Console - Grande console de mariage, attribuable à  P. Pillot à Nîmes vers 1780 XVIIIe siècle - Grande console de mariage, attribuable à  P. Pillot à Nîmes vers 1780 Louis XVI - Grande console de mariage, attribuable à  P. Pillot à Nîmes vers 1780 Antiquités - Grande console de mariage, attribuable à  P. Pillot à Nîmes vers 1780
Antiquités Franck Baptiste
Antiquités Franck Baptiste

Mobilier régional et Parisien et objet d'art


+33 (0)6 45 88 53 58
Grande console de mariage, attribuable à P. Pillot à Nîmes vers 1780

Grande table en console en bois de noyer doré à la feuille.
Modèle « à la grecque » à décor de guirlandes de lauriers perforant les traverses finement décreusées de tournesols inscrits dans des frises d’entrelacs.
Au centre un trophée symbolisant l’amour et le mariage, comprenant les attributs de cupidon, le carquois et le flambeaux et ceux du mariage, deux coeurs enflammés attachés ensemble par un ruban.
Les pieds à grosses sections carrés et larges cannelures rudentés d’asperges sont raccordés par des dés à rosaces aux traverses.

Dessus de marbre blanc à bec de corbin d’origine.

Parfait état de conservation, dorure d’origine, de grande qualité et encore trés fraiche.

Travail attribuable à Pierre Pillot à Nîmes vers 1780.

Dimensions:

Largeur : 146,5 cm ; Hauteur : 83 cm ; Profondeur : 70 cm

Notre avis :

Avec ses pieds carrés aux larges cannelures et son répertoire décoratif « antiquisant », la console que nous ...

Lire la suite

... présentons est attribuable au menuisier Pierre Pillot.
Issu du sérail des menuisiers Parisiens, il fait son apprentissage chez Mathieu Bauve avant de s’installer vers 1770 à Nîmes prés de la place du marché, ou il travaillera jusqu’en 1822.
Obtenant trés vite une grande réputation, il réalise la plupart des grands ensembles de menuiseries des châteaux de Provence.
Si les lits, les canapés, les fauteuils, chaises et autres consoles d’appliques sortent de son atelier, il propose aussi des meubles, comme des armoires et des commodes, s’affranchissant de la loi parisienne sur les corporations qui réserve ce type de fabrication aux ébénistes.
Nous connaissons quelques tables en bois doré de sa main, dont deux sont anciennement passés par notre galerie.
S’inspirant des monuments romains de la cité Gardoise il nous offre ici un dessin parfaitement équilibré, avec des lignes fluides, dans le plus pur style néoclassique.
L’état de conservation, les grandes dimensions et la dorure particulièrement fraiche indiquent clairement que nous sommes en présence d’une pièce d’apparat.
Rappelons que la console et le miroir sont au 18 ème siècle un symbole de puissance réservés à une élite.
La Provence par sa proximité et ses échanges avec l’Italie est le principal centre de fabrication de bois dorés après Paris.

Précisons que les revers de chaque traverses présentent des esquisses tracées au crayon et au ciseau à bois.
Cet émouvant témoignage n’est ni plus ni mois que le dessin préparatoire à la sculpture de notre menuisier.

Antiquités Franck Baptiste

Console Louis XVI

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Grande console de mariage, attribuable à P. Pillot à Nîmes vers 1780 » présenté par Antiquités Franck Baptiste, antiquaire à L'isle-sur-La-Sorgue dans la catégorie Console Louis XVI, Mobilier.