EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Grand vase Famille verte de forme Guanyin, époque Kangxi (1662-1722)
Grand vase Famille verte de forme Guanyin, époque Kangxi (1662-1722) - Arts d Grand vase Famille verte de forme Guanyin, époque Kangxi (1662-1722) - Victoria Hougron Grand vase Famille verte de forme Guanyin, époque Kangxi (1662-1722) - Antiquités - Grand vase Famille verte de forme Guanyin, époque Kangxi (1662-1722)
Réf : 86714
18 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Chine
Materiaux :
Porcelaine
Dimensions :
H. 45 cm
Arts d XVIIIe siècle - Grand vase Famille verte de forme Guanyin, époque Kangxi (1662-1722)  - Grand vase Famille verte de forme Guanyin, époque Kangxi (1662-1722) Antiquités - Grand vase Famille verte de forme Guanyin, époque Kangxi (1662-1722)
Victoria Hougron
Victoria Hougron

Antiquités chinoises et Japonaises


+33 (0)7 51 26 78 70
Grand vase Famille verte de forme Guanyin, époque Kangxi (1662-1722)

Grand vase de forme dite Guanyin à décor en émaux de la Famille verte de personnages contemplant du haut de la terrasse d'un Palais des femmes ramassant des nénuphars dans une barque, le reste du décor occupé par un immense rocher de lettré troué, règne de Kangxi (1662-1722).

L'élégante silhouette de ce vase est dite Guanyin car c'est une des deux formes répertoriées pour les ustensiles à eau lustrale associés aux représentations de la déesse de la compassion Guanyin.

Ces grands vases ont de toute évidence été produits sur une échelle très confidentielle au 18ème siècle sous le règne de Kangxi et plutôt pour le marché domestique chinois car le plus souvent traités en décor plein avec un usage réduit des réserves sur l'épaulement et le haut du col comme ici.

Il faut donc se tourner vers les collections des musées (voir ci-après le Musée Guimet ou le Musée de Washington D.C. ) et quelques rares exemples dans les salles de vente ...

Lire la suite

... internationales pour trouver des équivalents, chaque fois différents toutefois, ce qui plaide en faveur d'une fabrication à l'unité et originale pour chacun de ces rares spécimens qui illustrent l'art des émaux Famille verte à leur apogée. Notre vase, de surcroît décoré de personnages, ce qui est notablement plus rare que ceux auxquels on peut le comparer car représentant paysage, dragon ou oiseaux, est donc probablement unique dans sa catégorie.

Les émaux de notre vase auraient été jadis qualifiés d'"émaux tendres", terminologie attribuée par les académiques d'avant guerre pour décrire le phénomène sans doute expérimental et contrôlé d'émaux se superposant ou coulant légèrement les uns sur les autres et qu'on pense voulu, car il est aussi attesté sur des bols et des plats à décor secret (anhua) de dragons impériaux marqués Kangxi avec une peinture de fleurs en émaux Famille verte quelque peu tremblante ou impressionniste. Effectivement le subtil et imprévisible mélange des émaux ajoute sur notre vase un surcroît de mouvement et de vie surprenant au décor.

Tranchant avec l'esthétique nette et parfois un peu plus scolaire des vases Famille verte exécutés sous Kangxi pour le marché étranger, notre vase s'inscrit en effet dans une logique davantage marquée du côté mandarinal et lettré car dérivée à l'évidence de procédés stylistiques plus libres et audacieux dictés par la peinture chinoise classique.

Références : pour un vase similaire mais à fond jaune, voir le Musée Guimet à Paris (illustré p.181 dans la "Céramique Chinoise Ancienne", Alexandre Hougron, Éditions de l'Amateur, 2015) ; le musée de Washington D.C pour un spécimen à fond vert décoré d'un dragon ; pour un vase également à fond vert décoré d'oiseaux sur des branches fleuries, vente de Christie's New York, 15/09/2016, lot 896, étant à noter que ce dernier vase provient des collections du Metropolitan Museum de New York, ce qui atteste à nouveau de la présence de ce type de vase essentiellement dans des musées.

Victoria Hougron

Arts d'Asie