EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Agar et Ismaele et Jacob et Rachel - Giovanni Domenico Molinari (1721-1793)
Agar et Ismaele et Jacob et Rachel - Giovanni Domenico Molinari (1721-1793) - Tableaux et dessins Style Agar et Ismaele et Jacob et Rachel - Giovanni Domenico Molinari (1721-1793) - Brozzetti Antichità Agar et Ismaele et Jacob et Rachel - Giovanni Domenico Molinari (1721-1793) -
Réf : 81158
14 500 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Italie
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 38 cm X H. 46 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIIe siècle - Agar et Ismaele et Jacob et Rachel - Giovanni Domenico Molinari (1721-1793) XVIIIe siècle - Agar et Ismaele et Jacob et Rachel - Giovanni Domenico Molinari (1721-1793)  - Agar et Ismaele et Jacob et Rachel - Giovanni Domenico Molinari (1721-1793)
Brozzetti Antichità
Brozzetti Antichità

Antiquités Européennes


+ 39 348 4935001
Agar et Ismaele et Jacob et Rachel - Giovanni Domenico Molinari (1721-1793)

Giovanni Domenico Molinari (1721-1793)

Paire de peintures représentant Agar et Ismaele dans le désert, sauvés par l’ange
et Jacob et Rachel au puits

Huile sur toile, cm h 46 x l 38 cm (sans cadre)


Expertise:
https://www.dropbox.com/s/nopxq3ywg7viqn1/giovanni%20domenico%20molinari%2C%20scene%20bibliche.pdf?dl=0

Les peintures présentées ici, de belle facture, représentent deux épisodes bibliques: Agar et Ismaele dans le désert sauvés par l’ange et Jacob et Rachel au puits. Avec un cadre original, ce sont des travaux de domaine piémontais réalisés par un artiste appartenant à l’école du célèbre Claudio Francesco Beaumont (1694-1766), premier peintre de cour. Stylistiquement, ils sont attribuables à la main de son meilleur élève, Giovanni Domenico Molinari (1721-1793).
Les tableaux font partie d’une série plus large, dispersée sur le marché antiquaire, provenant d’une prestigieuse famille piémontaise. Au dos, il y a une étiquette qui ...

Lire la suite

... indique l’appartenance à la collection de M. cav. rambaudi Felice de Sanfré. Felice naquit d’Alessio Rambaudi et Luisa Pastoris et, comme son père, devint chevalier et commanditaire des SS. Maurice et Lazare.

Avec lui s’éteignit une des deux lignes de l’importante famille Rambaudi, celle qui devint l’honneur des offices publics éminents. Les lignes furent créées en 1706, avec la mort de son père, Giovanni Guglielmo Rambaudi. La première descendait de Jean Matthieu, né de Jean Guillaume en 1690. Il devint maître-auditeur de la chambre royale, conseiller de Sa Majesté et secrétaire d’État aux affaires étrangères. De son mariage avec Teresa Maria Bogetti naquit Alexis, père de Felice.
Heureux mourut célibataire, à Sanfré, le 10 janvier 1872. Désireux de ne pas perdre son patrimoine noble, il adopta son cousin Thomas dans son testament de janvier 1872, en le nommant son héritier universel.

Certaines de ces œuvres furent étudiées par le Dr Arabella Cifani, qui les attribua à Molinari. D’autres ont été récemment vendus à la maison de vente aux enchères de Vercelli Meeting Art avec la même attribution. Dans le catalogue de la vente aux enchères, il est indiqué que certaines toiles de la série portent une signature au verso et, en note bibliographique, qui furent publiées par des Polonais et des Martinis comme ouvrages de Beaumont.
En comparaison, les Scènes galantes de la Meeting Art avec les œuvres étudiées, la même main de l’artiste apparaît comme évidente, ainsi que le même cadre.
Giovanni Domenico Molinari naît à Carese (Vercelli) en 1721. Très jeune, il entre dans l’atelier de Beaumont, où il continuera à travailler même après la mort du maître. Depuis 1745, il est documenté au service de la cour sabauda avec la charge de transférer sur les cartons les croquis réalisés par le maître pour l’atelier royal.
Giovanni Domenico Molinari est aujourd’hui considéré comme l’un des peintres les plus représentatifs de la seconde moitié du XVIIIe siècle dans le Piémont. Il fait preuve d’une personnalité artistique marquée, comme l’a souligné le critique Giuseppe Vernazza, son contemporain et estimateur.
Au cours des dernières années, ses nombreuses peintures, aussi bien sacrées que profanes, qui permettent de tracer avec une discrète précision son évolution stylistique, ont fait surface.
La comparaison entre ces travaux connus de Molinari et les ouvrages en objet apparaît évidente.
Le peintre dans ces précieuses toiles représente deux épisodes bibliques.
Le premier est l’épisode d’Agar et Ismaele sauvés par un Ange. L’histoire, racontée dans la Genèse 16, 21, est une page de l’Ancien Testament de grande tension émotionnelle.
L’autre peinture représente l’épisode de Jacob et de Rachel et non celui de Rebecca au Puits comme il a été mal indiqué dans le passé. La scène représente la rencontre d’une femme avec un homme assis à côté d’un puits en pierre. Derrière un autre personnage masculin, il pose son bras droit sur le bord du puits, ouvert, et avec sa gauche il tient un bâton de voyageur. On ne décrit ni les chameaux, ni les dons qu’Eliezer, serviteur d’Abraham, amena avec lui pour les donner à la future femme d’Isaac, Rebecca. La jeune fille n’est pas non plus en mesure d’offrir de l’eau; elle indique une direction à suivre, en dialoguant avec le jeune homme assis, avec une humble attitude, devant elle. Au premier plan, à droite, quelques moutons d’un troupeau se reposent. Les personnages sont donc à identifier en Jacob et Rachel au cours de leur rencontre au puits dans la terre de Carran, racontée en Genèse 29, 9-12.

Le couple de peintures, en excellent état de conservation, ajoute une confirmation supplémentaire de la qualité picturale des œuvres de Giovanni Domenico Molinari, en augmentant le corpus de peintures qui lui est attribué, et c’est le témoignage du goût des collections dans les familles nobles piémontaises du milieu du XVIIIe siècle.

Nous nous excusons d’éventuelles erreurs de traduction.

Conditions générales de livraison :

Chaque livraison est évaluée avec le client.
Nous pouvons livrer chaque semaine à Paris.
Pour les autres destinations, il sera évalué pour chaque article vendu.

Brozzetti Antichità

XVIIIe siècle
Paire de chenets Louis XVI
Paire de chenets Louis XVI

6 500 €

Tableaux XVIIIe siècle