EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Fragment romain d'un sarcophage en plomb
Fragment romain d'un sarcophage en plomb - Archéologie Style Fragment romain d'un sarcophage en plomb - Desmet Galerie Fragment romain d'un sarcophage en plomb -
Réf : 99453
18 000 €
Époque :
Avant JC au Xe siècle
Materiaux :
Plomb
Dimensions :
l. 168 cm X H. 33 cm
Archéologie  - Fragment romain d'un sarcophage en plomb Avant JC au Xe siècle - Fragment romain d'un sarcophage en plomb
Desmet Galerie
Desmet Galerie

Sculptures classiques


+32 (0)486 02 16 09
Fragment romain d'un sarcophage en plomb

Panneau latéral romain en plomb provenant d'un sarcophage

Panneau latéral rectangulaire en plomb largement décoré,
Empire romain, Méditerranée orientale
2e - 3e siècle après J.-C.

Provenance : Hyatt Lodge - Mc Donald's Campus (Oak Brook, IL -U.S.A.) acheté à NY.
Brook, IL -U.S.A.) acheté à NY pré 1990


Dimensions 168 X 33 cm (66 X 13 in.)


Ce panneau en plomb richement décoré, datant du IIe ou IIIe siècle après J.-C., faisait partie d'un sarcophage romain avec divers motifs répétitifs et éléments ornementaux exécutés en profond relief. Une série de colonnes ioniques divise la partie centrale du panneau en cinq panneaux carrés plus petits. Le carré central ainsi que les deux panneaux les plus extérieurs représentent des masques de gorgones encadrés de feuilles de vigne et de dauphins, tandis que les deux panneaux restants montrent un sphinx ailé accroupi entouré de feuilles de vigne et de laurier. La frise supérieure du panneau est ...

Lire la suite

... délicatement ornée d'une rangée de feuilles de laurier. La partie inférieure du panneau a disparu mais devait contenir une frise similaire avec des feuilles de vigne ou d'autres motifs feuillus.

À l'époque romaine impériale, les cercueils en plomb étaient principalement fabriqués dans la partie orientale de la Méditerranée, notamment dans les anciennes villes phéniciennes de Tyr, Sidon et Beyrouth. De là, ils étaient transportés vers les régions occidentales de l'Empire. Les éléments décoratifs et les motifs spécifiques que l'on peut observer sur le présent spécimen, ainsi que sa conception générale et son exécution, suggèrent qu'il a dû provenir d'un atelier de Tyr.

La décoration des sarcophages de l'atelier de Tyr était généralement basée sur un motif architectural : chaque panneau d'extrémité présentait une façade de temple avec un arc "syrien", tandis que les longs panneaux latéraux étaient couramment ornés de colonnes corinthiennes ou ioniques torsadées caractéristiques. En général, les cadres intermédiaires sont abondamment décorés de motifs dionysiaques et protecteurs typiques de l'art funéraire romain, tels que des vases à vin ou des gobelets (kantharoi), des dauphins, des sphinx accroupis, des lions marchant et des masques de Méduse ou de Gorgone. Le sphinx, comme le griffon par exemple, avait une fonction apotropaïque de gardien amical de la tombe. Les compositions de ces sarcophages syriens étaient généralement complétées par diverses décorations de cordons torsadés et de rosettes, et comportaient des frises de feuilles de laurier ou de rinceaux.
Le décor, souvent répétitif, a été créé à la manière de la terra sigillata en pressant des tampons sculptés en relief dans des feuilles de plomb coulées au sable. Les bords de ces tampons sont parfois encore visibles lors d'un examen attentif de ces sarcophages. Les cercueils en plomb étaient généralement placés à l'intérieur de sarcophages plus grands, en pierre ou en bois, ou dans des cavités creusées dans le sol des tombes, et n'étaient souvent pas destinés à être vus et admirés, contrairement aux cercueils en marbre.

Conditions générales de livraison :

Nous prenons en charge avec soin l'emballage des objets.
Nous travaillons avec des transporteurs spécialisés en oeuvres d'art.
Pour les objets de plus petites tailles nous faisons les envois avec DHL.
Les envois sont suivis et assurés.

Desmet Galerie

XIXe siècle
Jeune Satyre en marbre polychrome
Jeune Satyre en marbre polychrome

28 000 €

Archéologie