EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Commode Louis XV estampillée Schwingkens
Commode Louis XV estampillée Schwingkens - Mobilier Style Louis XV Commode Louis XV estampillée Schwingkens - Galerie Damidot Commode Louis XV estampillée Schwingkens - Louis XV Antiquités - Commode Louis XV estampillée Schwingkens
Réf : 71101
Prix sur demande
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Guillaume Schwingkens
Provenance :
Succession de Comte de B.
Dimensions :
l. 131 cm X H. 90 cm X P. 65 cm
Mobilier Commode - Commode Louis XV estampillée Schwingkens XVIIIe siècle - Commode Louis XV estampillée Schwingkens Louis XV - Commode Louis XV estampillée Schwingkens Antiquités - Commode Louis XV estampillée Schwingkens
Galerie Damidot
Galerie Damidot

Mobilier et objets d'art des XVIIe et XVIIIe siècles


+33 (0)3 80 30 09 05
+33 (0)6 08 47 92 17
Commode Louis XV estampillée Schwingkens

Importante commode de forme tombeau en arbalète, en placage de bois de violette marqueté en aile de papillon, ouvrant par quatre tiroirs sur trois rangs montés sur chêne.

Riche ornementation de bronzes, ciselés et dorés, à décor de feuillages, coquilles, oves, les sabots à mufles de lion, poinçonnés au "C" couronné.

Toutes les serrures à coffres et leur clé sont d'origine.

Dessus de marbre brèche d'Alep.

Estampillée Guillaume Schwingkens.

Epoque Louis XV

Ebéniste d'origine allemande, Guillaume Schwingkens s'installe à Paris, effectue son compagnonnage et obtient sa Maîtrise au début du règne de Louis XV.
Sa production, qui ne fut pas énorme (il meurt vers 1760), se distingue principalement par l'harmonieuse élégance des galbes.

Grâce au poinçon du "C" couronné se trouvant sur ses bronzes, il est possible d'affirmer que ce meuble a été réalisé entre Février 1745 et Février 1749.

En effet, en ce début d'année 1745, le Roi Louis XV met en place une taxation "sur tous les ouvrages vieux et neufs de cuivre pur, de fonte, de bronze et autres…" afin de récolter des fonds pour mener à bien sa guerre dans la succession d'Autriche.

La lettre "C" utilisée à cet effet n'est autre que la première lettre du mot cuivre, premier mot de la liste des métaux visés par l'édit royal.

Mais début 1749, la Paix est signée à Aix La Chapelle. La taxation provisoire sur les bronzes pendant ces quatre années est alors abolie.

Conditions générales de livraison :

Livraison dans toute la France et à l'étranger.

Galerie Damidot

XVIIIe siècle
Commode sauteuse estampillée Boudin
Commode sauteuse estampillée Boudin

7 900 €

XVIIe siècle
Tête de Boudha Siam XVIIe
Tête de Boudha Siam XVIIe

1 200 €

Commode Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Commode Louis XV estampillée Schwingkens » présenté par Galerie Damidot, antiquaire à Dijon dans la catégorie Commode Louis XV, Mobilier.