EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
"Erigone séduite par Bacchus", Bacchante allongée par Claude Galle
"Erigone séduite par Bacchus", Bacchante allongée par Claude Galle - Horlogerie Style Empire "Erigone séduite par Bacchus", Bacchante allongée par Claude Galle - Jacques Nève "Erigone séduite par Bacchus", Bacchante allongée par Claude Galle - Empire Antiquités - "Erigone séduite par Bacchus", Bacchante allongée par Claude Galle
Réf : 72035
Prix sur demande
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
Collection privée, Mulhouse
Materiaux :
Bronze doré, bronze patiné, émail, laiton, acier
Dimensions :
l. 49 cm X H. 52 cm X P. 18 cm
Horlogerie Pendule - "Erigone séduite par Bacchus", Bacchante allongée par Claude Galle XIXe siècle - "Erigone séduite par Bacchus", Bacchante allongée par Claude Galle Empire - "Erigone séduite par Bacchus", Bacchante allongée par Claude Galle Antiquités - "Erigone séduite par Bacchus", Bacchante allongée par Claude Galle
Jacques Nève
Jacques Nève

Horloger d'Art, Pendules Anciennes


+32 477 27 19 08
"Erigone séduite par Bacchus", Bacchante allongée par Claude Galle

En bronze finement ciselé et doré, socle en marbre vert de mer terminé par des patins ronds, cadran circulaire à chiffres romains.
Une bacchante alanguie sur un lit de repos, la taille soulignée d’un simple drapé, tient dans ses mains une grappe de raisin qu’elle porte voluptueusement à ses lèvres. Les attributs des fêtes dionysiaques - un tambourin, un thyrse et deux aiguières -, ont été disposés à ses pieds. La richesse ornementale des bronzes - composée d’une paire de lionnes affrontées sur le devant, de paniers de raisin, d’un chevreau arquebouté sur ses pattes, et de trophées musicaux - occupe une place importante sur le décor en frise. Le cadran signé à Paris est inscrit dans la ceinture du lit, dont les pieds ornés de masques de satyres sont terminés par des sabots.
Mouvement à platine ronde d'autonomie de 15 jours, échappement à ancre à recul en toit, avec suspension à lamelle postérieure. Sonnerie des heures et des demies au passage, commandée par une roue de compte et frappant une cloche argentée.
Cette silhouette de nymphe à demi étendue, entourée d’attributs bachiques, fait référence aux amours tragiques de Bacchus et d’Érigone. Ovide, dans Les Métamorphoses, relate qu’un paysan nommé Icarios vivait en compagnie de sa fille Érigone (née avec l’aube). Sans le savoir, il accueillit Dionysos dans sa demeure, qui en échange, lui donna un plan de vigne et lui apprit à transformer son fruit en vin.
Souhaitant faire partager ce don aux bergers de l’Attique, Icarios leur offrit une outre remplie de vin, qu’ils s’empressèrent de boire sans mesure, ne connaissant pas ses effets.
Furieux et convaincus d’avoir été empoisonnés, ils tuèrent Icarios à coups de bâtons, laissant sa dépouille au pied d’un arbre.
Érigone, inquiète de l’absence de son père pendant des semaines et des mois, partit à sa recherche et finit par découvrir son cadavre. Inconsolable, la jeune fille se pendit à l’arbre qui marquait la sépulture de son père.
Érigone est ici représentée charmée par l’Amour, dans le moment délicieux où elle succombe à Bacchus, qui, pour la séduire s’est transformé en grappe de raisin. Ce sujet de tragédie, caractéristique du goût de l’Empire pour les valeurs de l’héroïsme et du courage, est ici traité dans sa plus belle expression.
Considéré en son temps comme un sujet de référence des arts décoratifs, la « bacchante allongée » servit de modèle à différents maîtres horlogers qui se l’approprièrent pour créer d’autres exemplaires; parmi les autres versions connues, citons trois autres modèles comparables au nôtre, dont les cadrans sont respectivement signés « Le Roy », « Gérard à Paris », et « Blanc fils palais Royal » . Parmi ces différentes versions, notre pendule est certainement une des plus rares, par sa qualité exceptionnelle des bronzes.

Conditions générales de livraison :

Toutes les pendules sont restaurées et en parfait état de marche, fournies avec un certificat d’authenticité et une garantie de fonctionnement, et peuvent être livrées et installées personnellement selon les possibilités.
Frais éventuels d'envoi ou ou de livraison sur demande.

Jacques Nève

Pendule Empire

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « "Erigone séduite par Bacchus", Bacchante allongée par Claude Galle » présenté par Jacques Nève, antiquaire à Braine-le-Chateau dans la catégorie Pendule Empire, Horlogerie.