EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Elisabeth d'Orléans d'après Mignard XVIIe siècle
Elisabeth d'Orléans d'après Mignard XVIIe siècle - Tableaux et dessins Style Louis XIV Elisabeth d'Orléans d'après Mignard XVIIe siècle - Galerie Pellat de Villedon Elisabeth d'Orléans d'après Mignard XVIIe siècle - Louis XIV
Réf : 63133
6 800 €   -   RÉSERVÉ
Époque :
XVIIe siècle
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 75 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Elisabeth d'Orléans d'après Mignard XVIIe siècle XVIIe siècle - Elisabeth d'Orléans d'après Mignard XVIIe siècle
Galerie Pellat de Villedon
Galerie Pellat de Villedon

Mobilier, objets d'art et tableaux


+33 (0)1 39 02 14 60
+33 (0)6 07 57 01 20
Elisabeth d'Orléans d'après Mignard XVIIe siècle

Elisabeth-Charlotte d'Orléans, Princesse Palatine (1652-1722), d'après Pierre Mignard (atelier?), huile sur toile, cadre en bois doré, XVIIe siècle, après 1671. Dim. cadre inclus (H x L): 86 x 75 cm.

La Princesse Palatine est l’un des personnages les plus célèbres de la Cour de France sous l’Ancien Régime, et du règne de Louis XIV en particulier. La duchesse d’Orléans, aussi appelée Madame, était l’épouse de Monsieur, frère du roi, duc d’Orléans. Elle vint en France pour épouser l’extravagant frère du roi et trouva en sa personne son pendant. Déterminés, ils parvinrent à assurer leur lignée malgré les penchants connus de Monsieur. Arrivée jeune, fine et virile à la Cour, la Palatine ne sut résister aux multiples tentations gastronomiques offertes par les cuisiniers et par les confiseurs, aussi, plus elle vieillit, plus elle prit du poids. Tout à fait consciente de cette cruelle réalité, elle dit un jour dans sa correspondance : « il faut que vous ne vous souveniez guère de moi si vous ne me rangez pas au nombre des laides ; je l’ai toujours été et je le suis devenue encore plus des suites de la petite vérole ; ma taille est monstrueuse de grosseur [...] J’ai la bouche grande, les dents gâtées, et voilà le portrait de mon joli visage »... Aveu d’une franchise toute Palatine.

Le portrait de Mignard met en valeur toute la beauté du visage de la princesse n'ayant encore ni souffert de ses excès gastronomiques, ni de la vérole de 1693. Ce beau portrait ovale repris de Mignard la figure en buste, la peau nacrée contrastant avec un fond sombre uni, laissant se détacher les boucles d'oreilles en perles, apparaître l'hermine du manteau royal fleurdelisé, et briller dentelles du col de la robe brodée d'or. Le traitement est onctueux pour les carnations, fin pour les textiles et la chevelure. Néanmoins on remarque que la touche n'est pas aussi assurée que chez l'auteur du modèle. Aussi faut-il imaginer que ce portrait est un réplique d'un élève de Mignard, ou d'un suiveur de la fin du XVIIe siècle.

Toile rentoilée, châssis à clés changé. Un éclat au front sera restauré, la couche picturale et le cadre nettoyés.

Galerie Pellat de Villedon

Tableaux XVIIe siècle Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Paire de bougeoirs en métal argenté, époque Louis XIV Régence » présenté par Galerie Pellat de Villedon, antiquaire à Versailles dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIV, Tableaux et dessins.