EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Portrait d’Anne d’Autriche, reine de France - École française du XVIIe siècle
Portrait d’Anne d’Autriche, reine de France - École française du XVIIe siècle - Tableaux et dessins Style Louis XIII Portrait d’Anne d’Autriche, reine de France - École française du XVIIe siècle - Galerie FC Paris
Réf : 63344
7 500 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Collection privée, Paris
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 77 cm X H. 95 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Portrait d’Anne d’Autriche, reine de France - École française du XVIIe siècle XVIIe siècle - Portrait d’Anne d’Autriche, reine de France - École française du XVIIe siècle
Galerie FC Paris
Galerie FC Paris

Tableaux anciens et sculptures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles


+33 (0)6 26 62 14 87
Portrait d’Anne d’Autriche, reine de France - École française du XVIIe siècle

Atelier de Charles et Henri Beaubrun, peintres du roi. Vers 1643

Huile sur toile
Présenté dans un cadre d’époque XVIIème siècle (Espagne) en bois sculpté laqué noir à coins feuillagés dorés.

Dimensions avec cadre: 95 x 77 cm

Reine de France née à Madrid en 1601, décédée à Paris en 1666. Fille aînée de Philippe III d’Espagne et de Marguerite d’Autriche, Anne d’Autriche perdit sa mère à l’âge de dix ans et reçut l’éducation pieuse d’une infante.

Le 25 décembre 1615, alors âgée de 14 ans, elle épousa Louis XIII. Ce mariage, longuement négocié, symbolisa le rapprochement de la France et de la maison d’Autriche, donc la fin de la politique étrangère d’Henri IV. Mère de Louis XIV (1638) et du duc d’Orléans (1640), grande, belle, telle que l’ont peinte Rubens (musée du Prado) et Mignard (musée du Louvre), héroïne enfin d’Alexandre Dumas, la reine a suscité amitiés fidèles et animosités redoutables.
À la mort de Louis XIII, la reine obtient du Parlement de Paris la cassation du testament du roi et la régence du royaume pendant la minorité de Louis XIV. Elle conserve à ses côtés Mazarin, que Richelieu avait choisi pour successeur ; la reine en fait son amant et le soutient constamment durant la Fronde.


Les Beaubrun

Famille de portraitistes français du XVIIème siècle.

Les mieux connus sont les cousins Henri (Amboise 1603 – Paris 1677) et Charles (Amboise 1604 – Paris 1692), qui travaillèrent en collaboration à Paris entre 1630 et 1675 env. Peintres du roi, ils exécutèrent de nombreux portraits officiels. On conserve d'eux quelques tableaux à Versailles (la Reine Marie-Thérèse, Louise Ollier de Nointel et au Prado (Anne d'Autriche ; la Grande Mademoiselle, 1655 ; le Grand Dauphin, 1663), ainsi que plusieurs gravures d'après des portraits perdus. Leur style et leur facture menue se rattachent à la tradition des portraits dessinés du XVIe s. avec une note légèrement solennelle qui leur vient sans doute de F. Pourbus le Jeune.

Bel état, vendu avec facture détaillée & certificat

Conditions générales de livraison :

Nous organisons la livraison dans le monde entier. Un devis vous sera établi lors de votre achat. Veuillez nous consulter.

Galerie FC Paris

Tableaux XVIIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Portrait d’Anne d’Autriche, reine de France - École française du XVIIe siècle » présenté par Galerie FC Paris, antiquaire à Paris dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.