EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Ecole flamande du XVIIe siècle, Atelier de Frans Francken II (1581-1642)
Ecole flamande du XVIIe siècle, Atelier de Frans Francken II (1581-1642) - Tableaux et dessins Style Louis XIII Ecole flamande du XVIIe siècle, Atelier de Frans Francken II (1581-1642) - Galerie FC Paris Ecole flamande du XVIIe siècle, Atelier de Frans Francken II (1581-1642) - Louis XIII
Réf : 47085
4 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Collection particulière, Lille
Materiaux :
Huile sur Cuivre
Dimensions :
l. 37 cm X H. 44 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Ecole flamande du XVIIe siècle, Atelier de Frans Francken II (1581-1642) XVIIe siècle - Ecole flamande du XVIIe siècle, Atelier de Frans Francken II (1581-1642)
Galerie FC Paris
Galerie FC Paris

Tableaux anciens et sculptures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles


+33 (0)6 26 62 14 87
Ecole flamande du XVIIe siècle, Atelier de Frans Francken II (1581-1642)

Le supplice de Sainte Barbe, rare peinture sur cuivre de l'atelier des Fancken (probablement Frans II),
Francken, Frans II ou le Jeune, fils de Frans I, neveu de Hieronymus et d'Ambrosius I, se partagea entre la grande peinture d'autel et le petit tableau de cabinet (souvent peint sur bois ou sur cuivre). Il peint d'une facture brillante et légère, extrêmement lisse et transparente avec des couleurs claires et chatoyantes et des ombres peu marquées.

Ce tableau est d'époque 17ème siècle.

Sainte Barbe aurait vécu au milieu du IIIème siècle après Jésus Christ en Bithynie (pan nord-ouest de l'Anatolie) sous le règne de l’empereur Maximien. Son père, Dioscore, aurait été un riche édile païen d'origine phénicienne. Un jour, son père décida de marier Sainte Barbe à un homme de son choix ; elle refusa et décida de se consacrer au Christ. Pour la punir, son père l’enferma dans une tour à deux fenêtres, mais un prêtre chrétien, déguisé en médecin, s’introduisit dans la tour et la baptisa.

Au retour d’un voyage de son père, Barbe lui apprit qu’elle avait percé une troisième fenêtre dans le mur de la tour pour représenter la Sainte Trinité et qu’elle était chrétienne. Furieux, le père mit le feu à la tour. Barbe réussit à s’enfuir, mais un berger découvrit sa cachette et avertit son père. Ce dernier la traîna devant le gouverneur romain de la province, qui la condamna au supplice.
Quand les chrétiens vinrent demander le corps de la jeune martyre, ne voulant pas utiliser son prénom perse et ne pouvant pas se dévoiler en utilisant son prénom de baptême chrétien, ils ne purent en parler que comme « la jeune femme barbare », d'où le nom de sainte Barbara qui lui fut donné.

Cette peinture est dans son état d'origine. Les couleurs sont restées très fraîches.
Elle est entourée d'un beau cadre de style Flamand. En bois noirci et placage de loupe d’orme.
Huile sur cuivre
Dimensions totales : 44 x 37 cm, cuivre seul : 31 x 24 cm.

Conditions générales de livraison :

Nous organisons la livraison dans le monde entier. Un devis vous sera établi lors de votre achat. Veuillez nous consulter.

Galerie FC Paris

Tableaux XVIIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Ecole du nord du XVIIe siècle vers 1640 » présenté par Galerie FC Paris, antiquaire à Paris dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.