EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Ecole flamande attribuée à Lambert de Hondt L’ancien (1620-1665)
Ecole flamande attribuée à Lambert de Hondt L’ancien (1620-1665) - Tableaux et dessins Style Louis XIII Ecole flamande attribuée à Lambert de Hondt L’ancien (1620-1665) - Galerie PhC Ecole flamande attribuée à Lambert de Hondt L’ancien (1620-1665) - Louis XIII
Réf : 74652
VENDU
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Allemagne
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 78 cm X l. 62 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Ecole flamande attribuée à Lambert de Hondt L’ancien (1620-1665) XVIIe siècle - Ecole flamande attribuée à Lambert de Hondt L’ancien (1620-1665) Louis XIII - Ecole flamande attribuée à Lambert de Hondt L’ancien (1620-1665)
Galerie PhC
Galerie PhC

Tableaux anciens des 17e, 18e et 19e siècles


+33 (0)6 62 09 89 00
+33 (0)6 62 09 89 00
Ecole flamande attribuée à Lambert de Hondt L’ancien (1620-1665)

Ecole flamande attribuée à Lambert de Hondt L’ancien (1620-1665), Orphé charmant les animaux.

Toile de 59.5 cm par 44 cm
Superbe cadre en bois sculpté de 78 cm par 62.5 cm

Lambert de Hondt L’ancien (1620-1665)

Lambert de Hondt l'Ancien (v. 1620 - avant le 10 février 1665) était un peintre et dessinateur flamand connu principalement pour ses scènes de batailles, ainsi que pour ses peintures de genre et de paysages animés de nombreux animaux.
Seuls quelques détails sur la vie de De Hondt ont été conservés. Il est enregistré comme travaillant à Malines. Depuis que sa veuve s'est remariée le 10 février 1665, nous savons qu'il est décédé avant cette date. Il est parfois confondu avec un autre artiste qui a signé ses peintures avec L. de Hondt. Cet autre artiste, également spécialisé dans les scènes de bataille et réalisant des dessins pour des tapisseries vers 1700, est appelé Lambert de Hondt le Jeune. On ignore si les deux artistes étaient liés.
De Hondt doit avoir joui d'un haut patronage car l'une de ses peintures (Un campement avec des cartes à jouer des soldats, qui se trouve maintenant au Wellington Museum, à Apsley House, Londres) est marquée d'une fleur de lis blanche et portait à l'origine une couche de bras dans le dos. Cela indique que le tableau figurait dans la collection d'Elisabeth Farnèse.
Comme à l’époque, il collabore régulièrement avec d’autres peintres. Il travailla avec Willem van Herp à la production de paysages (peints par de Hondt) avec des personnages (peints par van Herp) tels que Noé réunissant sa famille et les animaux sur l’arche, Orphée charmant les animaux (notre tableau), Saint François avec les animaux, etc.
Ces peintures ont une composition similaire et sont une variation du type de ce qu'on appelle le «paysage paradisiaque». Les paysages paradisiaques représentent le jardin d’Eden décrit dans le Livre de la Genèse, rempli de tous les animaux, poissons et oiseaux que l’on croyait être la création de Dieu. Le type a été inventé et popularisé par Jan Brueghel le Jeune. Jan Brueghel était employé à la cour des Archiducs Albert et Isabella à Bruxelles, qui maintenaient une vaste ménagerie animale. Il était également originaire d’Anvers, une grande ville portuaire et un centre commercial pour les produits exotiques et les animaux d’Asie et du Nouveau Monde. Jan Brueghel était donc dans une position idéale pour étudier de nombreuses espèces d'animaux domestiques et exotiques et les inclure dans ses compositions. De Hondt était manifestement inspiré par les paysages paradisiaques de Brueghel, tels que La création d'Adam de Brueghel et L'entrée des animaux dans l'arche de Noé. de Rubens dans le tableau Daniel dans la fosse aux lions.
Il peignait parfois sur du cuivre, un support qui offrait une surface parfaitement lisse permettant le détail précis des peintures paradisiaques.

Galerie PhC

Tableaux XVIIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Ecole flamande attribuée à Lambert de Hondt L’ancien (1620-1665) » présenté par Galerie PhC, antiquaire à Troyes dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.