EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
DROUAIS François-Hubert, d'après  - Portrait de Madame de Pompadour
DROUAIS François-Hubert, d'après  - Portrait de Madame de Pompadour - Tableaux et dessins Style DROUAIS François-Hubert, d'après  - Portrait de Madame de Pompadour - Royal Provenance
Réf : 81103
7 500 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 50 cm X H. 60 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - DROUAIS François-Hubert, d'après  - Portrait de Madame de Pompadour XIXe siècle - DROUAIS François-Hubert, d'après  - Portrait de Madame de Pompadour
Royal Provenance
Royal Provenance

Porcelaine de Sèvres, Souvenirs Historiques, Objets de Vertu


+ 33 (0)6 50 00 65 51
DROUAIS François-Hubert, d'après - Portrait de Madame de Pompadour

DROUAIS François-Hubert, d'après
Portrait de Madame de Pompadour
Huile sur toile, titrée "La Mise de Pompadour", figurant Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour et duchesse de Menars (1721-1764), en buste d'après l'original en pied conservé à la National Gallery de Londres, "Madame de Pompadour à son métier à broder", commencé en 1763 et fini après sa mort en 1764.
Toile d'origine.
Dans son cadre d'origine rectangulaire en bois doré.
Porte au dos l'ex-libris de la famille Biencourt-Poncins.
H. 60 x L. 50 cm.

Provenance
- Collection du marquis Charles de Biencourt (1747-1824), premier du nom.
- Placé au château d'Azay-le-Rideau qu'il acquiert en 1791.
- Puis par descendance, collection du 4e marquis Charles de Biencourt (1826-1914).
- Collection de sa nièce Marguerite (1859-1954), vicomtesse Edmond de Poncins (1866-1937).
- Puis conservé par leurs descendants dans un château de la Loire.

Historique
Le marquis Charles de Biencourt, maréchal ...

Lire la suite

... de camp puis député de la noblesse, acquiert le château d'Azay-le-Rideau en 1791. Son fils, Armand François Marie (1773-1854), y réunit une intéressante série de 52 portraits peints, principalement du XVIe siècle, parmi lesquels des œuvres attribuées à Clouet, Corneille de Lyon, Pourbus, Rubens, etc. Le 4e marquis du nom, Charles, y ajouta des achats de portraits et d'estampes, avec une préférence marquée pour les caricatures, les scènes de mœurs et les pièces historiques. Ses deux fils furent victimes de l'expédition du Tonkin. Après ce double deuil, il avait considéré sa nièce, la vicomtesse de Poncins, comme sa fille et son héritière. Ayant perdu le château d'Azay en 1898, la Vicotesse qui récupère la collection fît don en 1939 de 33 portraits peints au Musée Condé de Chantilly. N'ayant pas d'enfants et ayant, en 1943, atteint l'âge de 84 ans, elle se décida à offrir la collection d'estampes à la Bibliothèque Nationale.

Royal Provenance

Tableaux XIXe siècle