EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Deux Anges Soufflants, sanguine par Charles de La Fosse (étude de plafond)
Deux Anges Soufflants, sanguine par Charles de La Fosse (étude de plafond) - Tableaux et dessins Style Louis XIV Deux Anges Soufflants, sanguine par Charles de La Fosse (étude de plafond) - Stéphane Renard Fine Art
Réf : 90478
4 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Signature :
Charles de La Fosse (Paris 1636 – 1716) - Ce dessi
Provenance :
France
Materiaux :
Sanguine sur papier
Dimensions :
l. 14.5 cm X H. 10.5 cm
Tableaux et dessins Dessin, Aquarelle & Pastel - Deux Anges Soufflants, sanguine par Charles de La Fosse (étude de plafond)
Stéphane Renard Fine Art
Stéphane Renard Fine Art

Tableaux et dessins du XVIIe au XX siècle


+33 (0) 61 46 31 534
Deux Anges Soufflants, sanguine par Charles de La Fosse (étude de plafond)

Sanguine sur papier beige
10.5 x 14.5 cm (32 x 39.5 encadré)
Bibliographie : ce dessin est répertorié sous le numéro D. 194 (Tome II – page 261) dans le catalogue raisonné établi par Clémentine Gustin-Gomez

Charles de La Fosse, qui a été formé à la peinture de fresque pendant son séjour en Italie, nous présente dans cette esquisse pleine de vie deux anges soufflants, qui étaient sans doute destinés à un projet de plafond.

1. Charles de La Fosse, le choix de la couleur

Fils d’un joaillier, Charles de La Fosse commence son apprentissage chez le peintre-graveur François Chauveau (1613 – 1676) avant de rejoindre vers 1654-1655 l’atelier de Charles Le Brun (1619 – 1690), où il travaille en particulier sur le chantier de l’Hôtel Lambert dans l’Ile Saint-Louis. Il part ensuite en Italie et passe deux ans à Rome mais surtout trois ans à Venise et ce sont les peintres vénitiens qui auront l’influence la plus déterminante sur son ...

Lire la suite

... œuvre.

Rentré en France en 1664, il est intégré à l’équipe de peintres de Charles Le Brun et participe à la décoration du Palais des Tuileries. Reçu à l’Académie Royale en 1674 il en devient le directeur en 1699. Il travaille tant pour les Grands Appartements de Versailles que pour des commandes privées. Sa renommée dépasse les frontières et il est appelé en Angleterre où il passe deux ans (1689-1691).

De 1702 à 1706 il peint à fresque l’intérieur du dôme des Invalides puis en 1710 La Résurrection du Christ au cul-de-four de la Chapelle Royale de Versailles. Il se fixe à partir de 1706 chez le riche collectionneur Pierre Crozat pour qui il peint en particulier un plafond sur le thème de Phaéton ; c’est également chez Crozat qu’il rencontre à la fin de sa vie le jeune Watteau dont il influencera certaines œuvres.

2. Description de l’œuvre

Deux anges apparaissent à mi-corps dans les nuages, ; celui de gauche se tient droit alors que celui de droite est penché vers l’avant. Tous les deux sont représentés comme une allégorie des vents et leur souffle est figuré par des traits vigoureux qui s’échappent de leur bouche.

Cette sanguine a été classée par Clémentine Gustin-Gomez, la spécialiste de l’artiste, parmi les études plafonnantes. Il nous semble effectivement légitime de penser que ces deux anges entourés de nuages étaient effectivement destinés à orner un plafond. Le fait qu’ils soient une personnification des vents laisse penser à une destination sans doute profane.

De nombreux plafonds peints par La Fosse ont disparu et il n’est pas possible de rattacher cette étude à un projet spécifique. En revanche deux gravures, l’une de Jacques Tardieu représentant L’Enlèvement d’Orithie par le vent Borée et l’autre de Louis de Surugne représentant L’Air ou l’Enlèvement d’Orithie (P. 49 et P.89 de l’ouvrage de Clémentine Gustin-Gomez) nous permettent d’évoquer des décors très semblables à celui qui aurait pu être exécuté en suivant notre sanguine.

Ce dessin est présenté dans un cadre en bois doré et sculpté d’époque Louis XIII.

Principale référence bibliographique :
Clémentine Gustin-Gomez – Charles de La Fosse 1636-1716 – Dijon 2006

Conditions générales de livraison :

Les prix indiqués sont les prix au départ de la galerie.

En fonction du prix de l'objet, de sa taille et de la localisation de l'acheteur nous sommes en mesure de proposer la meilleure solution de transport qui sera facturée séparément et effectuée sous la responsabilité de l'acheteur.

Stéphane Renard Fine Art

Dessin, Aquarelle & Pastel Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Deux Anges Soufflants, sanguine par Charles de La Fosse (étude de plafond) » présenté par Stéphane Renard Fine Art, antiquaire à Paris dans la catégorie Dessin, Aquarelle & Pastel Louis XIV, Tableaux et dessins.