EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paysage animé vers 1630 - attribué à David Téniers le jeune (1610-1690)
Paysage animé vers 1630 - attribué à David Téniers le jeune (1610-1690) - Tableaux et dessins Style Louis XIII Paysage animé vers 1630 - attribué à David Téniers le jeune (1610-1690) - Galerie PhC
Réf : 82780
4 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 52 cm X l. 43 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIe siècle - Paysage animé vers 1630 - attribué à David Téniers le jeune (1610-1690) XVIIe siècle - Paysage animé vers 1630 - attribué à David Téniers le jeune (1610-1690)
Galerie PhC
Galerie PhC

Tableaux anciens des 17e, 18e et 19e siècles


+33 (0)6 62 09 89 00
+33 (0)6 62 09 89 00
Paysage animé vers 1630 - attribué à David Téniers le jeune (1610-1690)

David Téniers le jeune (1610-1690)-attribué-Paysage animé vers 1630.

Toile de 42 cm par 34 cm
Cadre de 52 cm par 43.5 cm

Notre toile est certainement peinte par David Téniers le jeune tout au début de sa carrière lorsqu'il s'inspirait des toiles de Joos de Momper et avant de passer à une palette plus claire. Il n'est pas impossible que son père ait participé à ce tableau car la partie droite de rocher et d'arbres couverts de ces feuilles peintes avec une extrême finesse se retrouve, avec des variantes, mais avec les mêmes caractéristiques sur une oeuvre vendue à Cologne le 21 novembre 2009, David Téniers le vieux, «Landschaft Mit Verstossung Der Hagar»(photo sur demande)

David Téniers le jeune (1610-1690)

Il est le Fils et élève de David I, influencé par Rubens, il fut célèbre comme peintre de genre, mais se consacra aussi au portrait, au paysage et à la peinture d’histoire: «Il tenait son génie de la nature, son goût de son père, et sa ...

Lire la suite

... perfection de Rubens.» Plusieurs milliers d’œuvres peuvent lui être attribuées, et sa virtuosité était immense. De nombreuses tapisseries, tant flamandes que françaises, de grandes séries de gravures divulguèrent ses œuvres et propagèrent son influence jusqu’à la fin du XVIIe siècle.

Franc maître à Anvers en 1632, il épouse en 1637 Anna Bruegel, fille de Bruegel de Velours et pupille de Rubens. Doyen de la corporation de Saint-Luc à Anvers en 1645, il esr nommé en 1647 peintre de cour et conservateur des collections de l’archiduc Léopold-Guillaume, gouverneur des Pays-Bas, qui siégeait au palais de Coudenberg. En 1651, il se fixe à Bruxelles. Sa fortune considérable lui permet d’acheter le manoir de Dry Toren (les Trois Tours). Il est chargé de la publication d’un album de gravures, comprenant 244 tableaux italiens des collections de l’archiduc, qui parait en 1658 sous le titre de Theatrum pictorium Davidis Teniers Antwerpiensis. Le successeur de Léopold-Guillaume, don Juan d’Autriche, le maintient dans ses fonctions. Teniers expédie également ses œuvres à la cour de Philippe IV d’Espagne et au stathouder Guillaume II de Nassau. Il intrigua pour obtenir un titre de noblesse, mais n’y parvint jamais. Devenu veuf en 1656, il épouse la fille du secrétaire du Conseil de Brabant et fonde l’Académie des beaux-arts d’Anvers, ouverte en 1665. Son succès ne se dément pas depuis.

Ses premières oeuvres 1630-1640

Dans ses premières œuvres (1633), David II s’applique à poursuivre la manière traditionnelle des Francken dans ses scènes de genre (le Corps de garde, Rome, G.N., Gal.Corsini), mais d’un clair-obscur déjà plus nuancé et plus chaud, et d’une composition plus sensible à l’espace; il devient vite le peintre de la vie bourgeoise (Société à table, 1634, musées de Berlin ; le Changeur et sa femme, Londres, N.G.; les Cinq Sens, Bruxelles, M.R.B.A.), et de la vie populaire (Scènes d’auberge, 1634, musée de Mannheim). On lui attribue aussi parfois des natures mortes dans la gamme restreinte des gris:Livres et globe (Bruxelles, M.R.B.A.),Violon, mappemonde et livre (musée de Rouen). Le maniérisme fantastique de Joos de Momper lui inspire ses premiers paysages et ses Tentations de saint Antoine (Anvers, musée Mayer Van den Bergh; Louvre; Prado; Dresde, Gg).
Entre les années 1634 et 1640 env., l’ascendant de Brouwer, ses sujets populaires, ses scènes de cabaret, son coloris mesuré vont dominer la manière de Teniers et inspirer à l’artiste ses Buveurs dans un cabaret (Rome, Gal.Borghèse, peints dans un clair-obscur rehaussé de rouge et de bleu, sa Scène d’auberge (1634, musée de Mannheim), son Cabaret (Louvre), ses Pâtres (Rome, G.N., Gal.Corsini), ses Joueurs de cartes (Rijksmuseum), sa Faiseuse de crêpes (Paris, coll. prince Murat). Mais, dans tous ces tableaux, Teniers ne dépasse pas un réalisme terre à terre.

Ensuite, dans une troisième période, s’étendant de 1640 à 1650 et qui est considérée comme le sommet de sa carrière, il adopte une palette plus claire, aux teintes argentées et lumineuses, et représente des fêtes villageoises, des kermesses, des paysages animés sous l’influence de Rubens.
Dans la dernière décennie, sa palette s’assombrit et sa facture devint plus lourde et brunâtre. Teniers reprend inlassablement ses thèmes habituels: l’Alchimiste (1680, Munich, Alte Pin.), Fêtes villageoises (Vienne, K.M.; Prado). Il multiplia le nombre de figures de ses kermesses, comme dans la Fête des arquebusiers sur la grande place d’Anvers (Ermitage). Il s’est souvent représenté entouré de sa famille dans des portraits en plein air qui annoncent déjà le XVIIIe siècle. Il a élargi et renouvelé toutes les tendances de la peinture flamande de genre. Son art l’oppose au pathétique de Brouwer et ouvre la voie à d’innombrables imitateurs, dont les meilleurs sont Gillis Van Tilborch et David Ryckaert.

La plupart des grands musées du monde conservent des séries entières de tableaux de Teniers; c’est le cas du Louvre (une quarantaine), de l’Ermitage (une trentaine), de la N.G. de Londres et du Prado. Une rétrospective a été consacrée à l’artiste en 1991 (Anvers, M.R.B.A.

Galerie PhC

Tableaux XVIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Paysage animé vers 1630 - attribué à David Téniers le jeune (1610-1690) » présenté par Galerie PhC, antiquaire à Troyes dans la catégorie Tableaux XVIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.