EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Coupe en porcelaine Imari, XIXe siècle
Coupe en porcelaine Imari, XIXe siècle - Céramiques, Porcelaines Style Coupe en porcelaine Imari, XIXe siècle - Anne Besnard Coupe en porcelaine Imari, XIXe siècle - Antiquités - Coupe en porcelaine Imari, XIXe siècle
Réf : 87598
1 200 €
Époque :
XIXe siècle
Materiaux :
Porcelaine et bronze
Dimensions :
H. 16 cm | Ø 26 cm
Céramiques, Porcelaines  - Coupe en porcelaine Imari, XIXe siècle XIXe siècle - Coupe en porcelaine Imari, XIXe siècle  - Coupe en porcelaine Imari, XIXe siècle Antiquités - Coupe en porcelaine Imari, XIXe siècle
Anne Besnard
Anne Besnard

Meubles, tableaux et objets d'art


+33 (0)6 73 39 10 31
Coupe en porcelaine Imari, XIXe siècle

Cette coupe de forme ronde et godronnée est pourvu du riche décor appelé Imari. La monture en bronze est supportée par trois pieds en forme de tête d'éléphants. La porcelaine Imari est produites dans les fours d' Arita au Japon, ces porcelaines, célèbres dans le monde entier, étaient importées par bateau et embarquées depuis le Port d' Imari, d'où leur appellation. A la fin du XVIIe siècle un « Imari » polychrome riche en décor apparaît, appelé Imari Kinrandé ou Imari de brocard, il se caractérise par le trio de couleur vert, rouge et or avec une prépondérance du rouge ou du vert, le bleu sous couverte étant systématique. Il privilégie les décors chargés, délimités en zones symétriques, laissant peu de surface libre et constituant l’antithèse du type Kakiemon dont le décor est épuré.
Le décor de cette coupe présente les caractéristiques du genre appelé brocard. Au fond se trouve une réserve ornée des trois amis du lettré, le bambou qui ...

Lire la suite

... symbolise la durée de la vie de l' homme, le prunus qui symbolise la résurrection de la nature après l’hiver et le pin qui incarne l' éternité et le lien entre les différentes générations, ils sont aussi appelés les trois amis de l' hiver et incarnent les vertus de persévérance, d'intégrité et de modestie, très respectées dans le confucianisme, ils représentent les qualités primordiales de l'homme lettré. Sur le pourtour, à l' intérieur et à l' extérieur de la coupe, se trouvent trois réserves représentant l’oiseau mythique Hôô appelé aussi phénix, les ailes déployées, il est le messager de la paix et des bons présages, alternées de trois autres réserves où l' on trouve un prunier en fleur et deux oiseaux branchés. Le décor polychrome et la dorure ont conservé toute leur fraîcheur.
Époque XIXe siècle.
Dimensions : diamètre 26 cm, hauteur 16 cm.

Anne Besnard

Céramiques, Porcelaines