EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées attribuée à l’ébénist
Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées attribuée à l’ébénist - Mobilier Style Louis XVI Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées attribuée à l’ébénist - Galerie Pellat de Villedon Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées attribuée à l’ébénist - Louis XVI Antiquités - Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées attribuée à l’ébénist
Réf : 82787
26 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Materiaux :
Citronnier et amarante
Dimensions :
l. 150 cm X H. 105 cm X P. 67 cm
Mobilier Commode - Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées attribuée à l’ébénist XVIIIe siècle - Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées attribuée à l’ébénist Louis XVI - Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées attribuée à l’ébénist Antiquités - Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées attribuée à l’ébénist
Galerie Pellat de Villedon
Galerie Pellat de Villedon

Mobilier, objets d'art et tableaux


+33 (0)1 39 02 14 60
+33 (0)6 07 57 01 20
Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées attribuée à l’ébénist

Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées surmontées de grattoirs en laiton reposant sur quatre pieds toupies. Les colonnes cannelées sont à filets de laiton et d’amarante. La façade ouvre par sept tiroirs sur quatre rangs. La commode est garnie de bronze doré en mains de tirage, en entrées de serrure et en sabots. Les encadrements des tiroirs, les bagues des colonnes sont en laiton. La commode est surmontée d’un marbre Campan grand mélange mouluré sur son pourtour. Le bâti est en chêne.

Epoque Louis XVI

Attribuée à l’ébéniste Claude Charles Saunier

Restaurations d’usage, marbre réparé

H. 105 x L. 150 x P. 67 cm



La commode que nous présentons a probablement été réalisée par Claude Charles Saunier. Cet ébéniste obtient sa maîtrise en 1752. Ayant grandi dans une famille d’artisan, il eut la chance de bénéficier de l’expérience de son grand-père et de son père. Ainsi, ce n’est qu’en 1765 qu’il ...

Lire la suite

... succède à ce dernier dans son atelier et qu’il fait enregistrer ses lettres de maîtrise. De cette manière, il apprend le métier sous le règne du style Rocaille. Or, lorsqu’il devient réellement indépendant, il va adhérer aux idées nouvelles en faveur de l’Antiquité, d’un retour aux formes droites et sobres. Tel que pourrais nous le prouver la commode de notre étude, Claude Charles Saunier a produit essentiellement des meubles de style Transition et Louis XVI. Comme nous le dit Pierre Kjellberg dans son ouvrage « Le mobilier français du XVIIIe siècle », Saunier a réalisé des meubles caractéristiques de son époque que nous pouvons aisément lui attribuer malgré une absence d’estampille.

Son travail tourne autour de l’équilibre et de la sobriété des décors et des formes. Il préfère la ligne parfaitement droite et la mise en valeur du bois. Il sélectionne du bois de rose, de satiné, du bois de violette pour leur qualité et les dispose sur de grandes surfaces principalement. Or, son bois favori est le citronnier qu’il encadre d’amarante. Notre commode présente exactement ces caractéristiques. Il aime jouer avec les contrastes des bois, avec leur luminosité.

Ainsi, il réalise peu de marqueterie complexe et utilise peu les bronzes. Comme le présente notre commode, il place les bronzes avec discrétion : le plus souvent en les limitant aux encadrements, mains de tirage, sabots et entrées de serrure.

Sa production plut beaucoup à ses contemporains. Il acquis rapidement une grande notoriété autant en France qu’à l’étranger (principalement en Angleterre). Claude Charles Saunier était considéré comme un ébéniste majeur de son époque et l’est toujours aujourd’hui. De par le choix de ses matériaux, de l’élégance de ses formes et de ses décors et par la qualité de ses assemblages, nous pouvons indéniablement attribuer cette commode à Claude Charles Saunier.

Galerie Pellat de Villedon

XVIIIe siècle
Bureau plat de forme mouvementée
Bureau plat de forme mouvementée

25 000 €

Commode Louis XVI

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Commode en citronnier et filets d’amarante à colonnes détachées attribuée à l’ébénist » présenté par Galerie Pellat de Villedon, antiquaire à Versailles dans la catégorie Commode Louis XVI, Mobilier.