EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Carel Breydel 1678-1733 (signé) - Combat de Cavalerie
Carel Breydel 1678-1733 (signé) - Combat de Cavalerie - Tableaux et dessins Style
Réf : 68353
8 500 €
Époque :
XVIIe siècle
Materiaux :
Huile sur toile, Cadre de style Louis XV, époque 19ème, en stuc, doré à l’or.
Dimensions :
l. 38 cm X H. 26.5 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Carel Breydel 1678-1733 (signé) - Combat de Cavalerie
Galerie Éric Beaumont
Galerie Éric Beaumont

Peinture ancienne


+33 (0)4 70 47 27 96
+33 (0)6 28 06 04 29
Carel Breydel 1678-1733 (signé) - Combat de Cavalerie

« Combat de Cavalerie.»
Carel Breydel
Anvers 27 Mars 1678 – 12 Septembre 1733
Signé en bas à droite
Ecole Flamande du 17ème - 18ème siècle
Huile sur toile 26,5 cm x 38 cm
Cadre de style Louis XV, époque 19ème, en stuc, doré à l’or


Peintre :
Carel Breydel, dit Cavalier d’Anvers.
Baptisé à Anvers le 27 Mars 1678, mort le 12 Septembre 1733 à Anvers
Peintre de batailles, scènes de genre, paysages.
Il eût pour Maîtres Peter Yckens et Peter Rysbrack.
Il voyagea en Allemagne, s’installa à Francfort, puis à Nuremberg.
Quand il a entendu parler du succès de son frère à Kassel, il a abandonné ses plans pour aller en Italie et s'est rendu à Kassel pour rejoindre son frère. Ici, les deux frères ont travaillé ensemble pendant deux ans avec un succès considérable. Breydel a ensuite voyagé à Amsterdam . Il était de retour à Anvers en 1703 où il est devenu maître de la Guilde de saint Luc en 1704. Depuis cette date, il peignit des tableaux de batailles.
En 1723, il s’établit à Anvers, plus tard, à Bruxelles avec le peintre Zeger Jacob van Hellemont, enfin en 1726, à Gand. On croit qu’il mort à Anvers en 1733.
Karel Breydel est connu comme un peintre de pièces de combat et des attaques de cavalerie. Ces peintures sont ingénieusement composées et peintes avec esprit à la manière d'Adam Frans van der Meulen , le principal peintre de bataille d'Anvers du 17ème siècle. Il a également exécuté un certain nombre de paysages, et des vues sur le Rhin, à la manière de Griffier .
Breydel a également travaillé comme copiste et a produit en 1703 copies après Griffier et Jan Brueghel l'Ancien pour le marchand d'art Jakob de Vos à Amsterdam.
Plusieurs grands musées européens possèdent des peintures de Breydel.
Musées : Bruxelles, Caen, Chambéry, Florence, Mayennce, Nuremberg, Orléans, Reims, saintes, Stockholm, Troyes, Valenciennes.

Descriptif du tableau :
La scène de bataille représente, a priori, la fin d’un combat ou la retraite de soldats.
Nous pouvons constater cet état à cause de la confusion qui règne sur le champ de bataille. Certains hommes à cheval fuient, d’autres continuent à se battre, les drapeaux sont déchirés, des chevaux et des hommes sont à terre. De plus la couleur du ciel, démontre que beaucoup de canons ont tiré, car une épaisse fumée noire le recouvre.
La grande qualité du tableau réside dans l’exceptionnelle maîtrise du peintre à retranscrire les combats ou les chevaux ont une place primordiale.
Le tableau est signé en bas à droite.

Galerie Éric Beaumont

Tableaux XVIIe siècle