EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Coffret de luxe de revolvers par Le Page Moutier, modèle 1858
Coffret de luxe de revolvers par Le Page Moutier, modèle 1858  - Collections Style Napoléon III Coffret de luxe de revolvers par Le Page Moutier, modèle 1858  - Bertrand Malvaux Coffret de luxe de revolvers par Le Page Moutier, modèle 1858  - Napoléon III Antiquités - Coffret de luxe de revolvers par Le Page Moutier, modèle 1858
Réf : 68708
12 000 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Bois et acier
Collections Armes & Souvenirs Historiques - Coffret de luxe de revolvers par Le Page Moutier, modèle 1858 XIXe siècle - Coffret de luxe de revolvers par Le Page Moutier, modèle 1858 Napoléon III - Coffret de luxe de revolvers par Le Page Moutier, modèle 1858 Antiquités - Coffret de luxe de revolvers par Le Page Moutier, modèle 1858
Bertrand Malvaux
Bertrand Malvaux

Armes anciennes et souvenirs historiques


+33 (0)6 07 75 74 63
+ 33 (0)2 40 73 36 00
Coffret de luxe de revolvers par Le Page Moutier, modèle 1858

Coffret de luxe de revolvers par le page moutier, modèle 1858 second type, ayant appartenu au général anatole de montesquiou-fezensac, second empire.

Revolvers finition grand luxe, entièrement gravés à l'acide de rinceaux et d'un décor floral. Exemplaires conformes au brevet du 24 janvier 1857, suivi d'un additif déposé le 11 septembre. De part son imposant gabarit, l'arme se classe sans ambiguïté dans la catégorie des modèles à vocation militaire.

Coffret en bois.
De forme rectangulaire, 28 cm x 48 cm, H 8 cm. Coffret en chêne verni avec le couvercle portant sur un écu de laiton les armoiries d'Anatole de Montesquiou-Fezensac gravées : armoiries d'or aux deux tourteaux de gueules, l'un sur l'autre, avec deux griffons ailés sous couronne de grand d'Espagne.
Garniture intérieure en velours prune, à trois compartiments destinés à recevoir l'origine 2 revolvers gros modèle et 1 revolver moyen modèle. Il est en grande partie complet de ses instruments : sertisseurs, 2 moules à balle, 2 tournevis, 2 baguettes de nettoyage.
Bon état, mécanisme de la serrure changé (enture au bois au niveau de la serrure intérieure), velours légèrement insolé.

Revolver gros modèle, calibre 10,9 mm.
Revolver à 6 coups, calibre 10,9 mm. Canon à 8 pans, longueur 15,5 cm, gravé à l'acide sur le pan supérieur, « LEPAGE MOUTIER Bte À PARIS », canon à 8 rayures. Détente sous pontet. Sur le pourtour du barillet, présence de six petits plots destinés à positionner les chambres du cylindre exactement en face de l'extracteur lorsque l'on actionne ce dernier. Extracteur à genouillère, genre levier bourroir d'Adams, aménagé sur le côté droit du canon. Calotte ovale avec anneau de suspension, plaquette de crosse en noyer lisse. Sous-garde gravée des armoiries d'Anatole de Montesquiou-Fezensac.
Longueur de l'arme 27 cm.
Parfait état, proche du neuf.

Revolver moyen modèle, calibre 9,4 mm.
Revolver à 6 coups, calibre 9,4 mm. Canon à 8 pans, longueur 12 cm, gravé à l'acide sur le pan supérieur, « LEPAGE MOUTIER Bte À PARIS », canon à 8 rayures. Détente sous pontet en anneau. Sur le pourtour du barillet, présence de six petits plots destinés à positionner les chambres du cylindre exactement en face de l'extracteur lorsque l'on actionne ce dernier. Extracteur à genouillère, genre levier bourroir d'Adams, aménagé sur le côté droit du canon. Calotte ovale avec anneau de suspension, plaquette de crosse en noyer lisse. Armoiries d'Anatole de Montesquiou-Fezensac gravées sous le coffre.
Longueur de l'arme 22 cm.
Parfait état, proche du neuf.

Cet ensemble comprenait à l'origine une paire de revolvers gros modèle, dont l'un a été séparé, et un exemplaire moyen modèle.

France.

Second Empire.

BIOGRAPHIE :
La Maison de Montesquiou est une des plus anciennes familles de la noblesse française actuellement subsistante, originaire de Montesquiou, avec une filiation prouvée qui remonte à 1190, mais reconnue par Chérin en 1774 comme étant issue vers 1070 des anciens comtes de Fezensac. Elle a donné trois maréchaux de France , un amiral, un cardinal, deux évêques, plusieurs officiers généraux, un ministre, des députés et sénateurs et deux membres de l'Académie française.

La devise de cette maison est « Deo duce, ferro comite. » (Dieu pour guide et l'épée pour compagne). Son blason figure dans la salle des croisades du château de Versailles : D'or aux deux tourteaux de gueules, l'un sur l'autre.

Ambroise Anatole Augustin DE MONTESQUIOU-FEZENSAC. Né le 8 août 1788 à Paris, décédé le 22 janvier 1878 à l’âge de 89 ans à Bessé. Baron de l'Empire (20 avril 1810), Aide de Camp du Duc d'Orléans (vers 1830), Général de Brigade (1851), Pair de France (vers 1841), Grand d'Espagne (vers 1850).
Il a effectué la campagne de Russie en tant qu'officier d'ordonnance de Napoléon. Il s'était engagé comme simple soldat en 1806, à l'âge de 18 ans, dans l'armée impériale. Il était également musicien, écrivain, poète et, à l'instar de ses parents, il a fait vivre le château de Courtanvaux.
Il appartient à la famille de (Montesquiou-Fézensac) et est le fils de Pierre de Montesquiou-Fezensac.
Anatole de Montesquiou entre dans les rangs de l'armée comme simple soldat à l'époque la plus brillante de l'Empire français, en 1806, deux ans avant d'être appelé par la conscription ; les grandes campagnes qui suivent lui fournissent bientôt l'occasion de se signaler ; c'est sur les champs de bataille qu'il conquiert ses grades. Décoré à la bataille d'Essling, il combat à Wagram auprès de l'Empereur qui l'a déjà attaché à sa personne comme officier d'ordonnance ; il prend part aux campagnes de Russie en 1812, et d'Allemagne en 1813. Dans ses mémoires, il décrit comment Napoléon prit appuis sur son épaule pour observer Moscou qui brûlait. Sa conduite à la bataille de Hanau lui mérite le grade de colonel ; il est bientôt nommé aide-de-camp de l'Empereur. Dans la campagne de 1814, il se trouve aux combats les plus importants et a l'honneur de s'emparer d'un drapeau ennemi.
Napoléon Ier a confié à sa mère, la comtesse de Montesquiou, l'éducation du roi de Rome.
Après l'abdication de l'Empereur, Montesquiou, resté fidèle à la fortune de son souverain, sollicite la faveur de le suivre à l'île d'Elbe ; n'ayant pu l'obtenir, il se retire à Vienne. Ce dévouement le fait porter sur la liste des proscrits ; son parent, l'abbé de Montesquiou, qui a été ministre de Louis XVIII pendant la première Restauration, parvint, par ses démarches, à obtenir sa radiation.
Montesquiou peut alors rentrer en France et se livre à l'étude des arts et des belles-lettres. Nommé, aide de camp du duc d'Orléans en 1816, puis chevalier d'honneur de la duchesse d'Orléans en 1823, il est constamment honoré de la confiance de cette famille. Le roi Louis-Philippe Ier, lors de son avènement au trône en 1830, le choisit pour aller faire reconnaître le nouveau gouvernement auprès des cours de Rome et de Naples ; cette mission, remplie avec beaucoup de zèle et d'habileté, est suivie du plus heureux succès. Le 2 avril 1831, il est promu au grade de maréchal de camp.
Anatole de Montesquiou est bientôt appelé par la confiance de ses concitoyens à la Chambre élective ; élu député de la Sarthe en 1834, 1837, 1839, il se place au nombre des défenseurs les plus zélés de la monarchie fondée en 1830 ; lorsque le roi l'élève à la pairie en 1841, son fils, le comte Napoléon de Montesquiou-Fézensac, a l'honneur de le remplacer à la Chambre des députés.
Anatole de Montesquiou consacre les loisirs que lui laissent les affaires publiques aux beaux-arts, à la poésie. Il publie, en 1845, une traduction en vers de toutes les poésies italiennes et de beaucoup de poésies latines de Pétrarque ; cette œuvre, fruit de longues années de persévérance, est accueillie à l'époque par le plus légitime succès.
Il est mis d'office à la retraite, comme général de brigade, le 8 juin 1848 et suit Louis-Philippe en exil et ne rentre en France qu'après la mort de ce dernier.

Conditions générales de livraison :

Tous les objets sont envoyés en recommandés, assurés, soit par La Poste, soit par transporteur express (FEDEX, UPS, DHL…).
Prix sur demande.

Bertrand Malvaux

Armes & Souvenirs Historiques Napoléon III

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Coffret de luxe de revolvers par Le Page Moutier, modèle 1858 » présenté par Bertrand Malvaux, antiquaire à Nantes dans la catégorie Armes & Souvenirs Historiques Napoléon III, Collections.