EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Christ en ivoire encadré, XVIIe siècle
Christ en ivoire encadré, XVIIe siècle - Art sacré, objets religieux Style Louis XIV Christ en ivoire encadré, XVIIe siècle - Galerie Wanecq Christ en ivoire encadré, XVIIe siècle - Louis XIV
Réf : 75941
2 900 €
Époque :
XVIIe siècle
Materiaux :
Ivoire, bois sculpté et doré
Dimensions :
l. 53 cm X H. 85 cm
Art sacré, objets religieux  - Christ en ivoire encadré, XVIIe siècle XVIIe siècle - Christ en ivoire encadré, XVIIe siècle Louis XIV - Christ en ivoire encadré, XVIIe siècle
Galerie Wanecq
Galerie Wanecq

Mobilier et objets d'art français fin XVIIe au début du XIXe siècle


+33 (0)1 42 60 83 64
Christ en ivoire encadré, XVIIe siècle

Probablement Allemand

Cadre : H. 85 cm L. 53 cm 33 1/2 in.21 in.
Christ : H. 35 cm L. 20 cm 13 3/4 in. 8 in.


le Christ imberbe, chevelure mi-longue supportant la couronne d’épine, bouche entrouverte et faisant des deux mains le geste de la bénédiction. Perizonium traité en drapé et retenu à la taille par une cordelette. Cadre cintré en bois sculpté et doré d’époque Régence, à décor de rinceaux feuillagés (éclats à la dorure)

La crucifixion :
Le Concile de Trente* est le point de départ de la révision complète de l’iconographie de la crucifixion.Les personnages surajoutés tout au long du Moyen-âge disparaissent. Les évangiles et les révélations des grands mystiques servent de base, sans que celles-ci soient cependant toujours suivies à la lettre. Ainsi le nombre des clous n’est pas fixe : trois ou quatre, la couronne d’épine n’est pas toujours représentées.. Le perizonium est une draperie très courte retenue par une cordelette ...

Lire la suite

... ou un nœud sur le côté.
*Le concile de Trente est le 19e concile œcuménique reconnu par l'Église catholique romaine. Il est convoqué par le pape Paul III en 1542, en réponse aux demandes formulées par Martin Luther dans le cadre de la Réforme protestante. Il se déroule en 18 ans, sur 25 sessions, quatre pontificats et trois villes.
Contre les thèses protestantes, il définit l'autorité de la Bible, le péché originel et la justification et confirme les sept sacrements, le culte des saints et des reliques ainsi que le dogme de la transsubstantiation. Sur le plan disciplinaire, il crée les séminaires diocésains, destinés à former les prêtres.


Bibliographie :
« Les ivoires »Tardy. P. 233

Galerie Wanecq

Art sacré, objets religieux