EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Casque troupe  de parade de garde du corps de la garde prussienne
Casque troupe  de parade de garde du corps de la garde prussienne - Collections Style Art nouveau Casque troupe  de parade de garde du corps de la garde prussienne - Bertrand Malvaux Casque troupe  de parade de garde du corps de la garde prussienne - Art nouveau Antiquités - Casque troupe  de parade de garde du corps de la garde prussienne
Réf : 102894
VENDU
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
Prusse
Materiaux :
Maillechort, cuir, tombac
Collections Armes & Souvenirs Historiques - Casque troupe  de parade de garde du corps de la garde prussienne XIXe siècle - Casque troupe  de parade de garde du corps de la garde prussienne Art nouveau - Casque troupe  de parade de garde du corps de la garde prussienne
Bertrand Malvaux
Bertrand Malvaux

Armes anciennes et souvenirs historiques


+33 (0)6 07 75 74 63
+ 33 (0)2 40 73 36 00
Casque troupe de parade de garde du corps de la garde prussienne

Casque troupe de parade de garde du corps de la garde prussienne, Preußen Helm Modell 1889/1897 für Mannschaften im Regiment Gardes du Corps, modèle 25 avril 1867, transformé selon les prescriptions du 28 janvier 1889, puis modifié par ordonnance du 18 mai 1894 et du 22 mars 1897, Second Reich.

Bombe hémishérique, écailles de la jugulaire en tombac, alliage de cuivre et de zinc conférant un aspect de cuivre dit « rosé » à l'ensemble, autres parties métalliques étant en métal blanc, Neusilber, proche du maillechort. En 1889 la cannelure de renfort de la bombe disparait. Elle est marquée du régiment des Gardes du Corps en partie basse du couvre nuque, « G. d. C. 5. ».
Jonc et rivets en maillechort.
Visière simple, sans marche comme le précédent modèle, et arrondie. Bombe, visière et couvre-nuque bordés de métal blanc plié à cheval.
Couvre-nuque très cambré dans sa longueur et largeur, constitué de trois pièces indépendantes et tenues ensemble par ...

Lire la suite

... six gros rivets demi-sphériques, cinq autres rivets habillent élégamment le bas. À partir de 1889 il n'est plus doublé de cuir, mais simplement laqué noir. Largeur environ 10 cm.

Plaque de l'Ordre de l'Aigle Noir de 122 mm de diamètre, en métal blanc, motif central rond en cuivre rouge avec aigle amovible en tombac laqué noir, ceint d'un première banderole circulaire ornée à sa base de deux rameaux de lauriers et portant dans sa hauteur la devise latine « SUUM CUIQUE » ( À chacun le sien ). Ensemble de la plaque formant comme un soleil rayonnant, seconde banderole circulaire avec devise prussienne « MIT . GOTT . FÜR . KÖNIG . UND . VATERLAND .1860. ».
Au dos de la plaque, trois petits pontets en fil de laiton soudées permettent de l'engager dans les trois lumières percées sur le devant de la bombe. Chiffre « 16 » estampé sur la bombe entre les lumières.

Au sommet de la bombe est fixée l'aigle de parade, emboutie en fine tôle de maillechort et soudée, avec couronne impériale aux ailes demi-déployées. Elle est posée sur une embase en maillechort de forme d'ellipse pointue à ses deux extrémités. Elle est fixée à la bombe par une grosse tige filetée soudées sous l'embase au centre. Elle est serrée à la bombe par une rondelle (diamètre 4,5 cm) et un large écrou en laiton de forme ovale à ailettes. L'embase est poinçonnée en-dessous « G.K.R.5.E ». La lettre « E » étant frappée à l'envers.
Hauteur de l'aigle de parade 16 cm (avec la couronne), envergure 16,3 cm, hauteur de la couronne 2,8 cm, diamètre de la couronne 2,7 cm, largeur de l'embase 8,6 cm, longueur de l'embase 11,4 cm.
Bombe percée en son sommet d'un trou permettant l'aération.

Cocardes dentelées en tôle d'acier, de 63,5 et de 64mm de diamètre, aux couleurs de la Prusse, noir et blanche et aux couleurs nationales : noir blanc rouge.

Jugulaire à fixation par tourillons à index du modèle adopté en 1891 pour l'infanterie et ici adopté par ordonnance pour ces modèles en mai 1894, écaille supérieure de chaque jugulaire recouverte d’une rosace fixe enchassée et maintenue par trois petits rivets dans l'âme en cuir. Chacune d'elle est composée de 11 écailles bombées en laiton découpées alternativement de deux ou trois festons, allant en diminuant de largeur. Écailles fixées par des crampons en fil de fer, aplatis sur une âme en cuir doublé d'une basane. Jugulaire de gauche garnie à son extrémité d’un petit tenon permettant de fixer l'autre jugulaire dans laquelle un cran évidé a été pratiqué.
Couvre-nuque et visière laqués noir. Coiffe intérieure en cuir à 8 dents de loup en cuir noirci souple, cousue sur un bandeau de cuir brut épais.

Royaume de Prusse.
Second Reich.
Casque en très bon état de conservation, présence de deux bosses sur la bombe, dont une invisible car présente sous l'Étoile de la Garde. Cocardes en partie repeintes.

Conditions générales de livraison :

Tous les objets sont envoyés en recommandés, assurés, soit par La Poste, soit par transporteur express (FEDEX, UPS, DHL…).
Prix sur demande.

Bertrand Malvaux

Armes & Souvenirs Historiques Art nouveau

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Casque troupe de parade de garde du corps de la garde prussienne » présenté par Bertrand Malvaux, antiquaire à Nantes dans la catégorie Armes & Souvenirs Historiques Art nouveau, Collections.