EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875
Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875 - Collections Style Napoléon III Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875 - Bertrand Malvaux Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875 - Napoléon III Antiquités - Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875
Réf : 68709
6 000 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Métal Chromé et Cuir
Collections Militaria - Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875 XIXe siècle - Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875 Napoléon III - Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875 Antiquités - Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875
Bertrand Malvaux
Bertrand Malvaux

Armes anciennes et souvenirs historiques


+33 (0)6 07 75 74 63
+ 33 (0)2 40 73 36 00
Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875

Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875, dans sa boîte de transport avec son brassard, troisième république.

CASQUE COMPOSÉ : d’une bombe ; d’une visière ; d’un couvre-nuque ; d’un bandeau en cuivre ; de deux jugulaires ; d’un cimier ; d’une crinière ; d’un porte-plumet ; d'un ornement du cimier et d’une garniture intérieure.
Bombe emboutie au balancier, en métal chromé plané au marteau. Percée au sommet de 6 trous-ventouses. H de la bombe 12,5 cm.
Visière inclinée à 53 degrés au-dessous d’un plan horizontal passant par la jonction de la visière et de la bombe. Bordée d’un cercle en cuivre doré de 7 mm de large posé à cheval sur ses bords et fixé aux extrémités par un rivet. Dessous de visière gainé de cuir ciré noir. Largeur de la visière 5,4 cm.
Couvre-nuque composé : d’une bande circulaire sur son plat, soudée sous le bord postérieur de la bande qu’elle prolonge, elle comporte trois clous en laiton doré à tête demi-sphérique rivés à l’intérieur ; d’une deuxième bande concave, formant gorge, avec angles arrondis et soudés en dedans, au bas de la première. De même que la visière, le couvre-nuque est bordé d’une sertissure en cuivre doré de 6,1 mm de large, posée à cheval. Manque la doublure du couvre-nuque.
Bandeau, en cuivre doré, estampé d’une grenade enflammée ceint de feuilles de lauriers est adhérent à la bombe. Sa base s’appuie sur la visière et ses extrémités sont rivées à la bombe dans la partie masquée par la rosace de la jugulaire. H du bandeau à l'avant 6,7 cm. Une étoile en argent est agrafée au bandeau de part et d'autre de la bombe enflammée, diamètre de chacune de ces étoiles 2,3 cm.
Chaque jugulaire est composée de 9 feuilles d'ornement en cuivre découpées, estampées en relief de feuilles de laurier, qui vont en diminuant de largeur (largeur maxi. 4,2 cm, largeur mini. 2 cm). Ces écailles sont fixées par des crampons en fil de fer, aplatis sur une âme en cuir doublée de velours noir.
A l’autre extrémité contre-sanglon en veau verni noir (remplacé).
Écaille supérieure de chaque jugulaire terminée par une partie arrondie estampée d’une rosace de forme circulaire figurant des feuilles de laurier en relief (diamètre de la rosace 5,3 cm).
La bombe est surmontée d’un cimier en cuivre doré composé de deux ailerons, d’un masque et d’un recouvrement.
Les ailerons, placés verticalement à une distance l’un de l’autre de 5 cm par devant et de 3,2 cm par l'arrière, ont la forme d’un triangle curviligne convexe à sa partie supérieure et qui se raccorde avec la bombe par sa base concave formant un rebord festonné.
Ce rebord est fixé à la bombe au moyen de 4 vis en cuivre à tête ronde en goutte de suif qui sont arrêtées à l’intérieur du casque par des écrous carrés en cuivre (manque une vis).
Les ailerons sont ornés de palmettes et d’un filet à leur bord supérieur ; le rebord est orné de feuilles d’eau, le tout estampé en relief.
Une plaque en tôle étamée réunit les bords supérieurs des ailerons dont elle fixe l’écartement.
Le masque servant de jonction antérieure aux deux ailerons au moyen d’une soudure, est estampé d’une tête de Méduse en relief en partie haute et d'une palmette en partie basse. Au centre du masque, est agrafé un foudre ailé en métal argenté, symbole de l'état-major. Le recouvrement, également estampé, représente la continuation de la chevelure de la tête de Méduse avec des serpents entrelacés.
Ornement du cimier composé d'une douille de 2,4 cm de haut, diamètre 4,6 cm, estampée de feuilles d'eau en relief et d'une lentille de 2,6 de haut et 1,9 cm de diamètre, formée de deux coquilles estampées. Fixé sur le devant du cimier et supportant une houppette rouge de touffe de crin (H 4,5 cm).
Crinière de crin, teintée en noir, montée sur une semelle en fort cuir de vache nourri, dans lesquels le crin est assemblé par des fils de laiton étamé avec une pièce en basane collée à la colle forte sur l’assemblage ; l’espace resté vide entre les deux rangées de crin est rempli par une tresse qui part du sommet et suit la courbe de cimier jusqu’à sa jonction avec la bombe. Longueur de la crinière 70 cm.
Porte-plumet en cuivre estampé, hauteur 3,5 cm, formant douille à sections carrées, fixé obliquement, gravé sur chaque face d'une feuille de laurier.
Garniture intérieure en cuir ciré noir découpé en dents de loup et doré au fer sur les bords, en grande partie manquantes, garnies chacune d’un oeillet métallique.

Très bon état à l'exception de la coiffe intérieure.

Aigrette d'officier supérieur en plumes de héron blanches, H 20 cm, garnie à sa base de trois rangées de petites plumes teintes tricolores (le bleu en bas, l'écarlate en haut) sur une hauteur de 4 cm surmontées d'un anneau d'ivoire maintenu par deux fils métalliques. L'aigrette est montée sur une baleine avec ressort métallique en partie basse. Pompon olive en cannetilles d'argent de 2,8 cm de haut. H totale 29,5 cm.

Parfait état.

Boîte de transport de forme rectangulaire (33 cm x 37,5, H 23 cm). En bois recouvert de chagrin vert avec poignée et serrures en laiton. Garniture intérieure en veau blanc.

Bon état, quelques manques au papier, fentes et petits manques au bois.

Brassard d'état-major attaché au général commandant en chef.
En soie blanche et écarlate, brodé en son centre du foudre d'état-major ailé, en fils, cannetilles et sequins dorés. Il est bordé en haut et en bas d'une tresse or. Boucles de fixation en laiton doré. Doublé de soie rouge.

Parfait état.

France.

Troisième République.

PROVENANCE :
Ancienne collection du docteur Levier. Ce casque est présenté dans la revue « Uniformes » Hors série n° 5, 4ème trimestre 1981, page 46, illustration 88.

NOTE :
Ce casque de général commandant une brigade de cuirassiers est au règlement du 6 août 1875. Quant à la tenue des officiers d'état-major des brigadiers de cavalerie, elle comporte, sur le casque, le foudre en argent placé sur le devant du cimier. Le général propriétaire de ce casque devait être breveté, puis a dû passer général tout en gardant son insigne d'état-major, fantaisie non réglementaire.

Conditions générales de livraison :

Tous les objets sont envoyés en recommandés, assurés, soit par La Poste, soit par transporteur express (FEDEX, UPS, DHL…).
Prix sur demande.

Bertrand Malvaux

Militaria Napoléon III

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Casque de général de brigade de cuirassiers, breveté d'état-major, modèle 1875 » présenté par Bertrand Malvaux, antiquaire à Nantes dans la catégorie Militaria Napoléon III, Collections.