EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Carlo Marcellini (Florence 1644 – 1713) - Putto
Carlo Marcellini (Florence 1644 – 1713) - Putto - Sculpture Style Carlo Marcellini (Florence 1644 – 1713) - Putto - Dei Bardi Art Carlo Marcellini (Florence 1644 – 1713) - Putto -
Réf : 88766
38 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Signature :
Carlo Marcellini (Florence 1644 - 1713)
Provenance :
Italie, Florence
Materiaux :
Marbre blanc et vert
Dimensions :
l. 41.5 cm X H. 73.5 cm
Sculpture Sculpture en Marbre - Carlo Marcellini (Florence 1644 – 1713) - Putto XVIIe siècle - Carlo Marcellini (Florence 1644 – 1713) - Putto
Dei Bardi Art
Dei Bardi Art

Sculptures et objets d'art Haute Epoque et Renaissance


+32 (0)4 76 74 05 57
Carlo Marcellini (Florence 1644 – 1713) - Putto

Carlo Marcellini (Florence 1644 – 1713)
Putto
Marbre blanc et vert
41,5 x 73,5 cm


Ce putto en marbre sculptée en haut relief presque à tutto tondo, se détachant d’un fond en marbre vert, figure quasi nu, assis sur une nuage. Sa pose particulière, en adoration, suggère que l’oeuvre était un fragment d’une composition plus large incluant d’autres personnages en devotion autour d’une composition religieuse.

Publié en 2007 par Sandro Bellesi dans la monographie dédiée à Gioacchino Fortini (pg. 155), ce beau putto en marbre a été inclus dans le catalogue de Carlo Marcellini, figure centrale dans le renouvellement en sens baroque de l’art florentin.
Né à Florence en 1644, Carlo Marcellini se forma d’abord dans l’atelier de Bartolomeo Cennini avant de poursuivre ses études à Rome dans l’Accademia Medicea fondé par le Grand Duc Cosimo III afin de familiariser les artistes plus promettant avec l’incontournable “ goût de Rome”.
Sous ...

Lire la suite

... la guide de Ercole Ferrata et Ciro Ferri, Giovan Battista Foggini et Carlo Marcellini purent étudier dans l’Urbe les chefs d’oeuvres du passé, les oeuvres majeures du Cinquecento ainsi que les dernières nouveautés artistiques en vogue dans la ville éternelle.
De retour à Florence en 1676, l’artiste se dédia principalement à la réalisation d’oeuvres en marbre, souvent flanqué dans les commissions Florentines par son compagnon d’études, Foggini. Il moura à Florence en 1713 après une longue carrière sillonnée d’importantes commissions publiques et privés.

L’attribution au catalogue de Carlo Marcellini de ce putto s'appuie sur la comparaison avec une série de reliefs en marbre et bronze réalisées par l’église de Santa Maria De’ Pazzi à Florence.
Exécutés entre 1678 et 1685 sous la direction de Cirro Ferri, ces reliefs se composent de panneaux en marbre, profiles de cadres en marbre jeune de Serravezza, du quels se détachent des anges soutenant des médaillons avec des episodes dédiés à la vie de Santa Maria Maddalena dei Pazzi.
Particulièrement proche du point de vue stylistique à notre sculpture, le putto avec les deux anges soutenant le médaillon avec Santa Maria Dei Pazzi qui prédît le pontificat et la mort du cardinal Alessandro De’ Medici (voir il “Repertorio della scultura fiorentina del Seicento e Settecento, a cura di G. Pratesi, Torino 1993, fig. 318).
Ce dernier figure obliquement, avec le visage en raccourci, et montre des analogies évidentes avec notre putto non seulement pour sa pose mais aussi pour la particulier morphologie de ses traits, pour le rendu doux et presque tactile de la peau et pour l’effet textile de la draperie, suggère par des petites incisions juxtaposés.

L’oeuvre montre une “évidente empreinte romaine” selon Bellesi qui date ce putto entre 1670 et 1680, c’est à dire dans les années suivant le rapatriement de l’artiste à Florence, après avoir complete sa formation dans la ville éternelle. Toutefois, l’influence baroque d’empreinte romaine est ici diluée avec les nouveautés stylistiques liguriennes, diffusés avec success par Filippo Parodi.

Bibliographie:

- L. Arachi, P.Gentilini, La grotta di Palazzo Corsini a Firenze, dans Commentari d’arte, VI 2000, 15-17

- S . Bellesi, - M. Visonà, Giovacchino Fortini. Scultura, architettura, Decorazione e Committenza privata a Firenze al tempo degli ultimi Medici, Firenze, 2007, pg. 155

- G. Pratesi, Repertorio della scultura fiorentina del Seicento e Settecento, II, Torino, 1993, fig. 318

- M. Visonà, Carlo Marcellini. Accademico “spiantato” nella cultura fiorentina tardo-barocca, Firenze 1990.

- M.Visonà, L’Accademia di Cosimo III, Roms 1673-1686, dans Storia delle Arti in Toscana. II, Elle, a cura di M.Gregori Pise 2001

Dei Bardi Art

Sculpture en Marbre