EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
BUREAU PLAT DOUBLE FACE MARQUETE MODELE LOUIS XV DE OEBEN
BUREAU PLAT DOUBLE FACE MARQUETE MODELE LOUIS XV DE OEBEN - Mobilier Style BUREAU PLAT DOUBLE FACE MARQUETE MODELE LOUIS XV DE OEBEN - Denoyelle antiquités BUREAU PLAT DOUBLE FACE MARQUETE MODELE LOUIS XV DE OEBEN - Antiquités - BUREAU PLAT DOUBLE FACE MARQUETE MODELE LOUIS XV DE OEBEN
Réf : 75542
Prix sur demande
Époque :
XIXe siècle
Signature :
JF OEBEN EBENISTE DU ROI
Provenance :
France
Materiaux :
Marqueterie en bois de placage en frisage, bronze doré et cuir havane
Dimensions :
l. 176 cm X H. 82 cm X P. 93 cm
Mobilier Bureau et Secrétaire - BUREAU PLAT DOUBLE FACE MARQUETE MODELE LOUIS XV DE OEBEN XIXe siècle - BUREAU PLAT DOUBLE FACE MARQUETE MODELE LOUIS XV DE OEBEN  - BUREAU PLAT DOUBLE FACE MARQUETE MODELE LOUIS XV DE OEBEN Antiquités - BUREAU PLAT DOUBLE FACE MARQUETE MODELE LOUIS XV DE OEBEN
Denoyelle antiquités
Denoyelle antiquités

Mobilier XVIe au XXe siècle & Objet d'Art


+ 35 2621278152
BUREAU PLAT DOUBLE FACE MARQUETE MODELE LOUIS XV DE OEBEN

En marqueterie en bois de placage en frisage, ouvrant à trois tiroirs en ceinture et à trois tiroirs simulés côté visiteur, à plateau à lingotière en bronze doré garni d'un cuir havane, reposant sur quatre pieds galbés a sabots griffes. Riche ornementation en bronze doré à motifs de ternes féminins sur les angles, et de masques.
Il porte l'estampille sous le plateau de : "JF OEBEN EBENISTE DU ROI".
Restaurations d'usage et d'entretien.
Epoque XIX ème siècle.

Dimensions: H : 82 x L : 176 x P : 93 cm

Jean-François Oëben, Johann Franz Oeben, est un ébéniste de renom, initiateur du style Transition et réputé pour sa marqueterie et ses meubles à mécanismes.
Né à Heinsberg (duché de Juliers) le 9 octobre 1721, il vécut principalement à Paris où il mourut le 21 janvier 1763.

D'origine flamande, Jean-François Oeben naquit le 9 octobre 1721 à Heinsberg. On ne connaît rien sur la vie de Jean-François Oëben avant son entrée en apprentissage en 1751 ...

Lire la suite

... dans l'atelier du dernier fils vivant d'André-Charles Boulle, Charles-Joseph Boulle, si ce n'est son arrivée à Paris dans les années 1740 et son mariage avec Françoise Marguerite Vandercruse, sœur de l'ébéniste Roger Vandercruse1, en 1749.

Brillant ébéniste, il collabora probablement à son arrivée en France avec Jean-Pierre Latz. En 1754, à la mort de Charles Joseph Boulle et grâce au soutien de la marquise de Pompadour, il devint « ébéniste du Roy » et obtint son propre atelier aux Gobelins avant que son atelier déménage à l'Arsenal en 1756.
Du fait de son logement dans des enceintes royales, il était dispensé des règles de la corporation des menuisiers ébénistes ; cependant, en 1761, il sollicita sa « maîtrise » auprès de cette corporation.

Conditions générales de livraison :

Je suis a votre disposition pour organiser votre livraison avec mes partenaires transporteurs partout en Europe et monde.

Denoyelle antiquités

XVIIIe siècle
Commode marquetée Régence
Commode marquetée Régence

8 000 €

XVIIIe siècle
Cartel Louis XV en vernis Martin
Cartel Louis XV en vernis Martin

9 500 €

Bureau et Secrétaire