EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Brassard sculpté pour le "jeu du Ballon" - Rome XVIIe siècle
Brassard sculpté pour le "jeu du Ballon" - Rome XVIIe siècle - Objets de Curiosité Style Louis XIII Brassard sculpté pour le "jeu du Ballon" - Rome XVIIe siècle - Dei Bardi Art Brassard sculpté pour le "jeu du Ballon" - Rome XVIIe siècle - Louis XIII
Réf : 87940
6 200 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Italie
Materiaux :
Bois, noyer
Dimensions :
L. 22 cm | Ø 21 cm
Objets de Curiosité  - Brassard sculpté pour le "jeu du Ballon" - Rome XVIIe siècle XVIIe siècle - Brassard sculpté pour le "jeu du Ballon" - Rome XVIIe siècle Louis XIII - Brassard sculpté pour le "jeu du Ballon" - Rome XVIIe siècle
Dei Bardi Art
Dei Bardi Art

Sculptures et objets d'art Haute Epoque et Renaissance


+32 (0)4 76 74 05 57
Brassard sculpté pour le "jeu du Ballon" - Rome XVIIe siècle

Brassard sculpté pour le jeu du Ballon
Rome, XVII siècle
L 22 cm x diamètre 21 cm

Très rare brassard pour le jeu du “pallone col bracciale” décoré d’un blason figurant une colombe avec une branche d’olivier dans son bec et reposant sur une montagne à trois meulons (répandue dans la tradition héraldique italienne), probablement appartenant à une famille aristocratique romaine.

Les jeu du « pallone » était pratiqué avec des gants de forme cylindrique à pointes émoussées en forme de coin en saillie connues sous le nom de «Bischeri» qui étaient portés sur l'avant-bras droit ou gauche (le brassard).
Ceux-ci étaient utilisés pour frapper les balles. Un serveur désigné appelé «mandarino» mettait le ballon en jeu et les équipes formés par trois joueurs, battitore, spalla et terzino, devaient frapper le ballon dans la moitié du terrain adverse.
La balle était en cuir gonflée et se composait d'une vessie de porc ou de taureau.
Comme dans ...

Lire la suite

... le jeu de tennis, les points se comptent par quinzaine et par dizaines ; l'équipe qui remportait 12 matchs était le vainqueur du match.

Ce jeu, d’origine greco-romaine, devint très populaire en Italie à partir du XVI siècle quand les règles furent fixés par Antonio Scaino de Saly, et pendant plus de quatre-cents ans fut le protagoniste absolu de l’amusement italien : a Rome ce jeu était souvent organisé pour égayer les Popes.

La popularité de ce sport était certainement due aussi à certains joueurs célèbres (même le futur pape Pie IX était un joueur de balle).
On raconte que l'artiste de la Renaissance du XVIe siècle, Véronèse, fut exilé de Vérone pendant un certain temps pour avoir ébloui l'œil d'un autre joueur avec un swing mal jugé. Les histoires qui circulaient sur le sujet, ont fini par devenir de véritables légendes et le jeu du Pallone col bracciale fut pendant des siècles ce que le football est aujourd'hui.

Dei Bardi Art

Objets de Curiosité