EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Bois sculpté représentant une Sainte entourée de quatre religieux
Bois sculpté représentant une Sainte entourée de quatre religieux - Sculpture Style
Réf : 89154
4 500 €
Époque :
<= XVIe siècle
Provenance :
Espagne
Materiaux :
Bois de noyer
Dimensions :
l. 29 cm X H. 76 cm X P. 10 cm
Galerie Gabrielle Laroche
Galerie Gabrielle Laroche

Haute Epoque


+33 (0)1 42 97 59 18
+33 (0)6 08 60 05 82
Bois sculpté représentant une Sainte entourée de quatre religieux

Hauteur : 76 cm
Largeur : 29 cm
Profondeur : 10 cm

Bois de noyer

Debout sur une plinthe, une sainte femme protège de son long manteau deux groupes de deux religieux.
Son visage au nez fin, aux lèvres menues et au menton délicat est encadré de longues mèches de cheveux ondulés, tombant sur ses épaules.

Elle porte une robe sur le devant de laquelle se trouve un long scapulaire. Ses épaules sont couvertes d’un manteau et un col enserre son cou.

Agenouillés à ses pieds deux religieuses et deux religieux, mains jointes sont représentés dans une pieuse attitude de prière, implorant sans doute la protection et l’intercession de la Sainte. Les hommes portent la tonsure et les femmes ont la tête couverte d’un voile.

L’iconographie déployée ici peut faire référence dans un premier temps à la Vierge de miséricorde. La première évocation de la Vierge Marie offrant la protection de son manteau à un groupe humain remonte à une vision d'un ...

Lire la suite

... cistercien relatée vers 1220. Les premières représentations sont arrivées au début du XIVe siècle et ont rapidement quitté les seuls ordres monastiques pour se propager dans tous les milieux dans le contexte des terribles épidémies de peste. La Vierge Marie prend alors la fonction de médiatrice qui intercède auprès du Christ en faveur de l'humanité souffrante.

Néanmoins la présence du blason - de sable, chapé-ployé d’argent à trois étoiles à six rais de l’un en l’autre - sculpté sur le scapulaire de la Sainte, donne une autre idendité à la Sainte Femme. Il apparaît que cette dernière est issue de l’Ordre de Notre-Dame du mont Carmel. Il existe plusieurs hypothèses concernant la signification de ce blason. Il semblerait qu’il soit la représentation symbolique du Mont Carmel tandis que les trois étoiles font allusion, au centre à la Vierge Marie du Mont Carmel et les deux autres aux prophètes Elie et Elisée, deux pères de l’Ordre du Carmel. Elles peuvent aussi représenter les trois vertus théologales (foi, espérance et charité) ou bien les trois vœux des moines (pauvreté, obéissance et chasteté).

Cet ordre fut fondé en 1209 en Palestine, sur le mont Carmel. Arrivé en Europe au milieu du XIIIe siècle, c’est à partir de la seconde moitié du XVe siècle que se développe l’Ordre féminin. Il connaît une réforme instituée par Thérèse d’Avila (1515-1582), menant à la fondation des Carmes déchaux. Cette réforme renouvelle dans l’Ordre le sens de la prière et de la pauvreté. La vie spirituelle du Carmel est rythmée par les temps de prière.

La sainte religieuse présentée ici pourrait ainsi être sainte Thérèse d’Avila, béatifiée en 1614, elle fut canonisée en 1622.

Galerie Gabrielle Laroche

<   XVIe siècle
Petit cabinet d'époque Renaissance
Petit cabinet d'époque Renaissance

15 000 €

Sculpture en Bois