EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Portrait d’homme en armure et col rabattu - Attribué à Jean de Saint-Igny (1595-1649)
Portrait d’homme en armure et col rabattu - Attribué à Jean de Saint-Igny (1595-1649) - Tableaux et dessins Style Louis XIII
Réf : 65277
4 950 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur panneau
Dimensions :
l. 34 cm X H. 40 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Portrait d’homme en armure et col rabattu - Attribué à Jean de Saint-Igny (1595-1649)
Galerie FC Paris
Galerie FC Paris

Tableaux anciens et sculptures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles


+33 (0)6 26 62 14 87
Portrait d’homme en armure et col rabattu - Attribué à Jean de Saint-Igny (1595-1649)

Huile sur panneau de chêne (deux planches)
Cadre en bois sculpté et doré, époque XVIIème siècle
Dimensions avec encadrement : 40 x 34 cm

Provenance : Château de Chantemesle à Logron, Eure-et-Loire.

Le personnage est peint au centre d’un octogone décoré d’une frise de rinceaux et motifs stylisés dans les angles.
Il s’agirait de : François de Bonne, né le 1er avril 1543 à Saint-Bonnet et mort le 28 septembre 1626 à Valence, militaire français.
Seigneur puis duc de Lesdiguières (1611), comte de Pont-de-Veyle, seigneur du Glaizil, maréchal de France, il est également le dernier connétable de France entre 1622 et 1626.
Personnalité marquante de la province du Dauphiné, c’est en son honneur que fut baptisé au musée du Louvre l'un des deux pavillons des guichets de Seine sous la Grande Galerie, le « pavillon de Lesdiguières », l’autre étant le « pavillon de la Trémoille ».

Jean de Saint-Igny
Dessinateur, peintre et graveur français (Rouen [ ?] v. 1595/1600 – Paris [ ?] après 1649).
Sa carrière est documentée à Rouen : apprenti en 1614, il fait partie des fondateurs de la confrérie de Saint-Luc en 1631 et en devient maître en 1635. À Paris en 1632, il reçoit une commande pour le couvent des Augustins. De nouveau à Rouen en 1641, il est à nouveau documenté à Paris en 1649. Le musée de Rouen conserve de lui, venant de l'église des Cordeliers, deux grands tableaux en grisaille, l'Adoration des bergers et l'Adoration des Mages, datés 1636, qui peuvent servir de base à la reconstitution de son œuvre peint. Mais, il est difficile de le différencier de son contemporain le peintre Juste d’Egmont, tous deux ont réalisé des petits tableaux souvent peints en grisaille ou brunaille. On connaît de lui une série de petits sujets historiques traités presque comme des scènes de genre et des portraits de la noblesse française. Son style se caractérise par un trait de pinceau cursif, rapide et fougueux.

Bel état d’origine,

Conditions générales de livraison :

Nous organisons la livraison dans le monde entier. Un devis vous sera établi lors de votre achat. Veuillez nous consulter.

Galerie FC Paris

Tableaux XVIIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Portrait d’homme en armure et col rabattu - Attribué à Jean de Saint-Igny (1595-1649) » présenté par Galerie FC Paris, antiquaire à PARIS dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.