EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Atelier de Luca Giordano (Naples 1634-1705), Ecole Napolitaine du XVIIe siècle
Atelier de Luca Giordano (Naples 1634-1705), Ecole Napolitaine du XVIIe siècle - Tableaux et dessins Style Louis XIV Atelier de Luca Giordano (Naples 1634-1705), Ecole Napolitaine du XVIIe siècle - Galerie FC Paris Atelier de Luca Giordano (Naples 1634-1705), Ecole Napolitaine du XVIIe siècle - Louis XIV Antiquités - Atelier de Luca Giordano (Naples 1634-1705), Ecole Napolitaine du XVIIe siècle
Réf : 43196
5 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Collection particulière, Monaco
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 65 cm X H. 78 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Atelier de Luca Giordano (Naples 1634-1705), Ecole Napolitaine du XVIIe siècle XVIIe siècle - Atelier de Luca Giordano (Naples 1634-1705), Ecole Napolitaine du XVIIe siècle Louis XIV - Atelier de Luca Giordano (Naples 1634-1705), Ecole Napolitaine du XVIIe siècle
Galerie FC Paris
Galerie FC Paris

Tableaux anciens et sculptures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles


+33 (0)6 26 62 14 87
Atelier de Luca Giordano (Naples 1634-1705), Ecole Napolitaine du XVIIe siècle

Allégorie de la Victoire

Beau cadre d’époque XVIIème siècle en bois sculpté et doré (78 x 65 cm)

Huile sur toile de forme rectangulaire à vue ovale

Rare représentation de l’allégorie de la Victoire (en latin Victoria), l’équivalent romain de la Nikê grecque qui personnifie la victoire.
Souvent représentée par une déesse ailée, vêtue à la romaine et tenant une couronne de laurier (emblème de la victoire)

Les Romains en firent des statues pour décorer leurs monuments et commémorer leurs victoires.

Ce style de figuration de la Victoire fut repris par des sculpteurs ou des peintres à partir du XVIème siècle, à l’imitation du modèle antique.
Notre tableau, sous les traits d’un ange est un bel exemple de cette représentation dans le baroque Napolitain au XVIIème siècle.

LUCA GIORDANO (Naples, 18 octobre 1634 - Naples, 3 janvier 1705) est un peintre italien baroque de l'école napolitaine.
L'influence des caravagesques napolitains et celle de Ribera, qui inspire jusqu'au pastiche les premiers dessins de Luca Giordano, ne sont qu'une étape rapidement franchie par cet artiste fougueux, à l'imagination foisonnante, au tempérament passionné. Venu très jeune à Rome, il copie les maîtres (notamment les dessins de Cambiaso) avec une virtuosité qui lui vaut une grande réputation et son surnom de Luca fa presto ;
L'abondance de son œuvre, la richesse et la vitalité de son invention, le prestige qu'il connut en Italie et hors d'Italie font de Giordano une figure essentielle du baroque italien.

Il est peu de musées de quelque importance qui n'en conservent pas d’œuvre de cet artiste. Néanmoins, si l'on tient compte de la pratique, courante à son époque, de recourir aux aides d'atelier ainsi que des inévitables inégalités auxquelles ne peut échapper un artiste, même génial, submergé par les sollicitations et les commandes, et si, par conséquent, l'on s'attache à ses œuvres les plus représentatives entièrement de sa main, sa personnalité apparaît comme l'une des plus sensibles du XVIIème siècle européen.

Très bel état, à noter une étiquette de vente aux enchères datant probablement des années 1930.

Conditions générales de livraison :

Nous organisons la livraison dans le monde entier. Un devis vous sera établi lors de votre achat. Veuillez nous consulter.

Galerie FC Paris

Tableaux XVIIe siècle Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Ecole du nord du XVIIe siècle vers 1640 » présenté par Galerie FC Paris, antiquaire à Paris dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIV, Tableaux et dessins.