EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Ecole flamande du 17e siècle - Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de Velours-atelier
Ecole flamande du 17e siècle - Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de Velours-atelier - Tableaux et dessins Style Louis XIII Ecole flamande du 17e siècle - Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de Velours-atelier - Galerie PhC Ecole flamande du 17e siècle - Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de Velours-atelier - Louis XIII Antiquités - Ecole flamande du 17e siècle - Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de Velours-atelier
Réf : 71567
VENDU
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Collection particulière
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 70 cm X l. 52 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Ecole flamande du 17e siècle - Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de Velours-atelier XVIIe siècle - Ecole flamande du 17e siècle - Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de Velours-atelier Louis XIII - Ecole flamande du 17e siècle - Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de Velours-atelier Antiquités - Ecole flamande du 17e siècle - Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de Velours-atelier
Galerie PhC
Galerie PhC

Tableaux anciens des 17e, 18e et 19e siècles


+33 (0)6 62 09 89 00
+33 (0)6 62 09 89 00
Ecole flamande du 17e siècle - Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de Velours-atelier

Toile de 60 cm sur 40 cm
Cadre de 70 cm par 52 cm

Très beau paysage animé de personnages, de natures mortes, d’animaux de la ferme mais également d’oiseaux que l’on retrouve dans les représentations du paradis terrestre du même artiste. Vous noterez également de superbes roses trémières et que dire de la finesse des différents feuillages…

Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de velours (1568-1625)

Second et plus jeune fils de Pieter Brueghel l'Ancien, il naît à Bruxelles quelques mois avant la mort de son père. Il est d'abord l'élève de sa grand-mère, Marie de Bessemers, veuve de Pieter Coecke van Aelst, qui se charge de lui à la mort de son père. Elle lui apprend la miniature et l'aquarelle, ce qui lui permet, sans doute, d'obtenir une finesse, une délicatesse et une fluidité spéciales du coloris. Il travaille aussi avec Peter de Goetking et se fait une rapide réputation comme peintre de fleurs et de fruits. Il est le frère cadet de Pieter Brueghel le Jeune. Il adopte comme lui l'orthographe Brueghel.
Brueghel voyage ensuite dans plusieurs pays d'Europe, notamment l'Italie où il se lie d'amitié avec des mécènes pour lesquels il continuera à travailler après son retour dans le Nord. Il fait également la connaissance à Rome de Paul Bril et du cardinal Ascanio Colonna qui lui offre son patronage, et à Milan du cardinal Frédéric Borromée. Il lui présentera en 1608 le peintre de natures mortes et animalier, Frans Snijders.
De retour à Anvers en 1596, il poursuit sa formation et épouse la fille de Gérard de Jode, dont il a deux enfants, Jan Brueghel le Jeune et Paschasia qui épouse plus tard Hieronymus van Kessel, père du peintre Jan van Kessel. À Prague, il découvre des dessins de Dürer en 1604 dont il s'inspirera.
Veuf, il se remarie en 1605. Huit enfants vont naître de ce second mariage. Maître de la Guilde des peintres de Saint-Luc à Anvers, il collabore à de nombreuses peintures avec Pierre-Paul Rubens qui était de ses amis, Hendrick van Balen, Frans Snyders, Joos de Momper, Frans II Francken et Sébastien Vrancx.
Beau-père de David Teniers le Jeune, Jan Brueghel a eu des élèves tels que Abraham Govaerts et Daniel Seghers. On lui doit de nombreux tableaux de fleurs, genre dans lequel il excellait, ainsi que des compositions bibliques, des allégories, des scènes mythologiques, des paysages et plusieurs tableaux sur le Paradis terrestre, œuvres souvent peintes sur cuivre.
Mais s'il fut un peintre aux coloris éclatants, à la touche savoureuse dans ses tableaux allégoriques (représentant entre autres : le Feu, l'Air, l'Eau, la Terre ; musée des beaux arts de Lyon, 1610) avec une représentation fine de fleurs, d'animaux, d'oiseaux, d'objets, il fut aussi un des peintres flamands spécialisés dans l'exploration des régions infernales (collections du Palazzo Colonna à Rome années 1590)6.
Il meurt du choléra à Anvers le 13 janvier 1625.
Un de ses fils, Jan Brueghel le Jeune (1601-1678), poursuivra la tradition de la peinture de fleurs.

Galerie PhC

Tableaux XVIIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Ecole flamande du 17e siècle - Jan Brueghel l’ancien dit Brueghel de Velours-atelier » présenté par Galerie PhC, antiquaire à Troyes dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.