EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paysage marin avec ruines - Gênes XVII siècle Antonio Travi dit Le Sestri
Paysage marin avec ruines - Gênes XVII siècle Antonio Travi dit Le Sestri  - Tableaux et dessins Style
Réf : 87638
18 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Italie, Gênes
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 200 cm X H. 170 cm
Tableaux et dessins  - Paysage marin avec ruines - Gênes XVII siècle Antonio Travi dit Le Sestri
Dei Bardi Art
Dei Bardi Art

Sculptures et objets d'art Haute Epoque et Renaissance


+32 (0)4 76 74 05 57
Paysage marin avec ruines - Gênes XVII siècle Antonio Travi dit Le Sestri

ANTONIO TRAVI dit LE SESTRI (Sestri Ponente, 1608 - Genova 1665)
Paysage marin avec ruines
Gênes, première moitié du XVII siècle
Huile sur toile
170 x 200 cm

L’œuvre a été objet d’une étude critique du Professeur Ugo Ruggeri qui a proposé l’attribution à Antonio Travi dit le Sestri.

Tout jeune artiste, vers 1625 Antonio Travi, se forme dans l’atelier de Bernardo Strozzi. La technique picturale à coups de pinceaux allongés et chargés de matière que on peut observer dans les œuvres matures de Travi, témoigne de l’ influence durable du maître sur la formation de Sestri. Le contacte avec Goffredo Wals, documenté à Genês à partir de 1623, et les peintres romains du dissenso permettent au jeune artiste de définir son style, entre tradition génoise et influence nordique.
Le contact avec les peintres romains (Castiglione, Salvator Rosa) qui proposaient une esthétique en opposition au paysage classique conçu par les Carraches et leurs suiveurs, ...

Lire la suite

... amène Antonio Travi à privilégier un gout anti-classique, caractérisé par un naturalisme ancré. L’équilibre et l’originalité de ces inspirations multiples en feront le majeur représentant de la peinture génoise de la première moitié du Seicento.

Cette grande toile représentant un paysage marin avec ruines décorait vraisemblablement un palais aristocratique génois, comme les suggèrent les dimensions monumentales de la toile accompagnée par son cadre d’origine.

Si la palette chromatique choisi pour ce tableau, qui allie habillement des teintes claires et argentés à l’horizon avec des tons terreux et denses du premier plan suggèrent l’inspiration au maître Bernardo Strozzi; en revanche, la minutieuse description du paysage et de ses ruines laisse transparaitre l’influence des peintres flamands actifs à Gênes, notamment l’influence de Goffredo Wals, dont les tableaux décoraient des nombreux palais de l’aristocratie génoise.
Les paysages lumineux et presque métaphasiques de Wals sont interprétés par Sestri en clef Genoise : les ruines, vraies protagonistes de l’œuvre, peuplent une nature poétique.
Les personnages occupés à leurs tâches quotidiennes qui animent le premier plan invitent le spectateur à entrer dans le paysage, ou les ruines et les maisons délabrés marquent le temps inexorablement écoulé.

Il est évident le lien avec d’autres oeuvres autographes de l’artiste, notamment la Marine avec ruines de la collection Zerbone de Gènes ou le Paysage avec Rebecca au puit encore conservé dans une importante collection privée génoise.

Bibliographie:

• l’oeuvre a été étudiée par le professeur Ugo Ruggeri de Venise qui a proposé l’attribution à Antonio Travi.
• Genova nell’età Barocca, catalogo della mostra, a cura di E. Gavazza e G. Rotondi Terminiello, Genova Galleria Nazionale di Palazzo Spinola 1992, N. 167-168
• -E. Gavazza, F. Lamera, L. Magnani, La pittura in Liguria. Il secondo Seicento, Genova 1990, n. 52-54
• Pietro Torriti , "La natura morta e il paesaggio", dans La Pittura a Genova e in Liguria dal Seicento al primo Novecento, Gênes, 1987
• Gianluca Zanelli, Antonio Travi e la pittura di paesaggio a Genova nel'600, Gênes, 2001

Dei Bardi Art

Tableaux et dessins