EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Le Duc d'Orléans -  Antoine-Louis BARYE (1795-1875)
Le Duc d'Orléans -  Antoine-Louis BARYE (1795-1875) - Sculpture Style Louis-Philippe Le Duc d'Orléans -  Antoine-Louis BARYE (1795-1875) - Royal Provenance Le Duc d'Orléans -  Antoine-Louis BARYE (1795-1875) - Louis-Philippe Antiquités - Le Duc d'Orléans -  Antoine-Louis BARYE (1795-1875)
Réf : 86115
16 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Barye
Provenance :
France
Materiaux :
Bronze
Dimensions :
L. 32 cm X H. 37.3 cm X P. 10.8 cm
Sculpture Sculpture en Bronze - Le Duc d'Orléans -  Antoine-Louis BARYE (1795-1875) XIXe siècle - Le Duc d'Orléans -  Antoine-Louis BARYE (1795-1875) Louis-Philippe - Le Duc d'Orléans -  Antoine-Louis BARYE (1795-1875)
Royal Provenance
Royal Provenance

Porcelaine de Sèvres, Souvenirs Historiques, Objets de Vertu


+ 33 (0)6 50 00 65 51
Le Duc d'Orléans - Antoine-Louis BARYE (1795-1875)

Antoine-Louis BARYE (1795-1875).
Le Duc d'Orléans (1810-1842).
Bronze.
Signé "BARYE" en creux sur la terrasse.
Patine brune à reflets légèrement verts.
Fonte atelier Barye, circa 1857-1875.
H. 37,3 x L. 32 x P. 10,8 cm.

Provenance
Collection d'un amateur de Barye, Paris.

Historique
Il s'agit d'une réduction de la statue équestre inaugurée à Alger en 1845 (ill. 1-2). Élaborée entre 1842 et 1844 par le sculpteur italien Carlo Marochetti et fondue par le parisien Soyer, elle répondait à une demande de l'armée d'Afrique et de la population algérienne afin de rendre hommage au duc d'Orléans décédé le 13 juillet 1842 dans un accident de la circulation survenu à Neuilly-sur-Seine. La statue témoigne de la popularité du prince qui s'était illustré à partir de 1835 dans la conquête de l'Algérie. Les bas-reliefs sur les côtés représentent la prise de la citadelle d'Anvers en 1832 et le passage du col de la Mouzaia lors de son ultime séjour en ...

Lire la suite

... Algérie en 1840. Elle fut érigée place du Gouvernement à Alger, à côté de la mosquée de la Pêcherie en 1845. Après l'indépendance de l'Algérie en 1963, elle est démontée, rapatriée en France et entreposée au château de Vincennes. En 1974, le maire de Neuilly Achille Peretti décide d'installer la statue au rond-point Chauveau renommé place du Duc d'Orléans. L'ensemble est inauguré le 13 février 1981. Une statue identique se trouve au château d'Eu.
Ferdinand-Philippe a joué un rôle important dans la carrière de Barye. Grâce à la commande d’un important surtout de table, il a permis à l’artiste débutant de s’imposer comme le sculpteur romantique de sa génération. Cette statue équestre est un hommage posthume du sculpteur à son mécène. La reine Marie-Amélie en possédait un exemplaire dans son cabinet de travail aux Tuileries, face à son bureau, visible sur l'aquarelle de James Robert de 1849 (ill. 3).

Œuvres en rapport
- Une fonte ancienne avant 1902 en bronze à patine brun vert est conservée au Musée du Louvre (Legs Thomy-Thiéry, 1902, inv. OA 5736).
- Une fonte à patine brune et reflets rouges vendue chez Sotheby's Londres, 2 juillet 2013, lot 136.

Littérature
M. Poletti and A. Richarme, Barye. Catalogue raisonné des sculptures, Paris, 2000, pp. 65-66, n° F3.

Royal Provenance

Sculpture en Bronze Louis-Philippe

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Le Duc d'Orléans - Antoine-Louis BARYE (1795-1875) » présenté par Royal Provenance, antiquaire à Paris dans la catégorie Sculpture en Bronze Louis-Philippe, Sculpture.