EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Anthonie Andriessen (1746 – 1813) - Une jeune femme
Anthonie Andriessen (1746 – 1813) - Une jeune femme - Tableaux et dessins Style Anthonie Andriessen (1746 – 1813) - Une jeune femme - White Rose Fine Art
Réf : 91914
2 750 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
Amsterdam
Dimensions :
l. 11.2 cm X H. 14.5 cm
Tableaux et dessins Dessin, Aquarelle & Pastel - Anthonie Andriessen (1746 – 1813) - Une jeune femme XIXe siècle - Anthonie Andriessen (1746 – 1813) - Une jeune femme
White Rose Fine Art
White Rose Fine Art

Peintures et dessins anciens


+ 31 629514501
Anthonie Andriessen (1746 – 1813) - Une jeune femme

Anthonie Andriessen (Amsterdam 1746 - 1813 Amsterdam)

Une jeune femme assise à une table

Plume et encre brune, lavis gris, sur des traces de craie noire, lignes d'encadrement à l'encre noire, 145 x 112 mm (5,7 x 4,4 pouces)

Provenance
- Chez Shaunagh Fitzgerald Ltd, Londres, 1985
- Collection privée, États-Unis

Littérature
Old Master Drawings, Shaunagh Fitzgerald Ltd, Londres, novembre 1985, cat. no. 37b

Comme son frère Jurriaan Andriessen (1742-1819), plus connu, qui était aussi son professeur, Anthonie s'est spécialisé dans les décorations murales peintes, très populaires à partir du milieu du XVIIIe siècle.1 Le fils de Jurriaan, Christiaan (1775-1846), a tenu un journal visuel entre 1805 et 1808, qui est devenu l'un des documents les plus emblématiques de son époque. Les deux frères étaient actifs au sein de la Teekenacademie (académie de dessin) d'Amsterdam ; parmi leurs élèves figuraient certains des artistes néerlandais les plus connus du ...

Lire la suite

... XIXe siècle, tels que Wouter Johannes van Troostwijk, Hendrik Voogd et Jean Grandjean.

La majorité des dessins d'Anthonie sont des paysages, parfois exécutés en lavis de couleur, parfois à l'encre grise ou brune. Ils rappellent fortement les dessins des maîtres du XVIIe siècle. On sait qu'Anthonie a étudié les maîtres du Siècle d'Or, et des copies dessinées d'après des tableaux de Jan Wijnants, Adriaen van de Velde, Dominicus van Tol et Frans Hals sont connues grâce à des catalogues de vente historiques.

L'œuvre la plus originale d'Anthonie est un petit groupe d'études de figures, auquel appartient la présente feuille. Elles sont dessinées de manière fortement stylisée et semblent avoir été réalisées assez tard dans sa carrière, dans les premières années du XIXe siècle. Elles sont similaires aux dessins de son neveu, Christiaan, bien que l'on n'ait pas encore déterminé si le jeune artiste a influencé son oncle plus âgé, ou vice versa. Des feuilles comparables représentent une Femme à la fenêtre2, une Femme assise à une table (voir fig.),3 toutes deux dans des collections privées, et une Mère et enfant assis, dans le Rijksprentenkabinet, Amsterdam (voir fig.).4

La paternité de l'œuvre a été confirmée par le Dr Charles Dumas5.

1. Pour l'artiste, voir la biographie dans le Saur Allgemeines Künstlerlexikon : die bildenden Künstler aller Zeiten und Völker, Munich 1992- , vol. 3, p. 674.

2. Plume et encre grise, lavis gris, 170 x 129 mm ; anciennement dans la collection de Jacobus A. Klaver, Amsterdam ; sa vente, Sotheby's, Londres, 9 juillet 2008, lot 44, repr.

3. Plume et lavis, 200 x 150 mm ; chez Laurentius Master Prints, Zaltbommel, 1978, leur catalogue Honderd Tekeningen van Oude Meesters, Zaltbommel 1978, cat. no. 5, repr.

4. Plume et encre grise, lavis gris, 134 x 100 mm, inv. no. RP-T-00-821.

5. Correspondance par courriel, le 3 mars 2017.

White Rose Fine Art

Dessin, Aquarelle & Pastel