EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Fûte traversière M?ori "Pu Turino" de Nouvelle-Zélande
Fûte traversière M?ori "Pu Turino" de Nouvelle-Zélande - Art Tribal Style Fûte traversière M?ori "Pu Turino" de Nouvelle-Zélande - Finch and Co Fûte traversière M?ori "Pu Turino" de Nouvelle-Zélande -
Réf : 111909
85 500 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
New Zealand
Dimensions :
l. 4.5 cm X H. 33.5 cm X P. 2.5 cm
Art Tribal  - Fûte traversière M?ori "Pu Turino" de Nouvelle-Zélande XVIIIe siècle - Fûte traversière M?ori "Pu Turino" de Nouvelle-Zélande  - Fûte traversière M?ori "Pu Turino" de Nouvelle-Zélande
Finch and Co
Finch and Co

Antiquities, Ethnographic, European Sculpture


+447768236921
+32470644651
Fûte traversière M?ori "Pu Turino" de Nouvelle-Zélande

Exceptionnelle flûte traversière M?ori "Pu Turino" de Nouvelle-Zélande
Le décor de surface doux et peu profond est abondamment sculpté d'un motif dynamique en spirale composé de deux sections reliées entre elles par des racines de vigne "Kiekie" originales et complètes en quatre points.
L'embouchure en forme d'arc est de forme anthropomorphe avec un petit trou de sonde arrondi à l'extrémité.
Patine douce et soyeuse de couleur brun moyen
18e siècle

Dimensions : 33,5 cm de haut, 4,5 cm de large, 2,5 cm de profondeur - 13¼ ins de haut, 1¾ ins de large, 1 ins de profondeur

Provenance :
Recueilli par Robert Nutter Campbell, 4e régiment d'infanterie indigène de Madras, à son retour de Singapour en 1829.
Par la suite, par descendance
Vendu par Sothebys, New York, 17 mai 2002, lot 368
Ex collection privée anglaise
Ex Finch and Co, catalogue numéro 35, hiver 2020, article numéro 16
Ex Collection privée

cf : Une flûte du même âge au Trinity ...

Lire la suite

... College Museum, Dublin, qui aurait été ramenée par le capitaine Cook lors de son 2e ou 3e voyage (18823656).

Le bugle-flûte est un instrument propre aux M?ori qui joue deux notes, une pour la voix masculine et une pour la voix féminine, qui sont accentuées par la technique des flûtistes. Elle est utilisée pour annoncer le retour d'un chef dans un village, pour marquer les périodes de tapu et pour indiquer une présence divine. D'autres effets musicaux pouvaient être produits pour accompagner les chants traditionnels et les rituels observés par les prêtres "Tohunga". Les M?ori croient que les dieux sont responsables des sources d'inspiration musicale et la finesse de la fabrication de leurs instruments exprime à la fois le respect et l'estime qu'ils leur portent. La forme de la flûte "Pu Torino" ressemble au petit cocon du papillon de nuit indigène qui incarne "Hine Raukatauri", la divinité des flûtes dont la voix est pure, aiguë et séduisante.
Dans les premières sculptures M?ori plus anciennes, bien que richement décorées de motifs de surface vigoureux, ceux-ci ne sont jamais autorisés à dominer la forme, mais à rehausser la sculpture. Depuis l'arrivée du capitaine Cook, les collectionneurs ultérieurs apprécient les sculptures plus élaborées et très décorées plutôt que les sculptures plus simples et plus naturelles comme cette flûte. La précision magistrale de l'ornementation en spirale des M?ori n'a été surpassée nulle part dans le Pacifique et constitue l'une des réalisations particulières de leurs artistes.

Conditions générales de livraison :

Please email for details
Shipping can be arrange worldwide

Finch and Co

Art Tribal