EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Allégories de la peinture et de la sculpture,  (attribué à) Chrétien Bernhard Rode
Allégories de la peinture et de la sculpture,  (attribué à) Chrétien Bernhard Rode - Tableaux et dessins Style Allégories de la peinture et de la sculpture,  (attribué à) Chrétien Bernhard Rode - Antiquités Bastian Allégories de la peinture et de la sculpture,  (attribué à) Chrétien Bernhard Rode -
Réf : 80557
8 500 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
Allemagne
Materiaux :
Peinture à l'huile sur toile, bois sculpté et doré
Dimensions :
l. 47.2 cm X H. 55.3 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIIe siècle - Allégories de la peinture et de la sculpture,  (attribué à) Chrétien Bernhard Rode XVIIIe siècle - Allégories de la peinture et de la sculpture,  (attribué à) Chrétien Bernhard Rode  - Allégories de la peinture et de la sculpture,  (attribué à) Chrétien Bernhard Rode
Antiquités Bastian
Antiquités Bastian

Céramiques de collection et objets d'art


+33 (0)3 88 32 45 93
Allégories de la peinture et de la sculpture, (attribué à) Chrétien Bernhard Rode

Une paire de peintures à l’huile sur toile présentant des allégories de la peinture et de la sculpture, attribuées à Chrétien Bernhard Rode (Berlin 1725 – 1797). Les deux allégories montrent à chaque fois deux enfants en train de s’adonner au plaisir de leur art. Notons que l’allégorie de la sculpture présente un bas-relief proche de celui réalisé par Jacques Prou (conservé au Louvre) et dédié également à la sculpture.

L’attribution à Chrétien Bernhard Rode repose sur plusieurs éléments. En effet, le coloris clair, les compositions classiques influencées par sa formation française, la technique légère et rapide de ces deux allégories, sont typiques de l’art du peintre et peuvent être rapprochés de ses oeuvres conservées au musée de Berlin.

Elève d’Antoine Pesne et de Carle van Loo à Paris, Chrétien Bernhard Rode poursuit sa formation en Italie avant de s’installer dans sa ville natale, Berlin, où il rencontre le succès comme ...

Lire la suite

... peintre d’histoire et de portrait. Il participe à des commandes importantes pour les églises de Berlin et prend une part active à la décoration du palais de Sanssouci. En 1783, il est nommé directeur de l’Académie de Berlin.

Les deux peintures sont inscrites dans des cadres rocaille sculptés et dorés sans doute d’origine. Ces cadres sont ornés de palmettes et de coquilles d’angle, avec une bordure chantournée, et un fond reparé en grains d’orge.

Epoque : vers 1750 – 1760

Dimensions au cadre :
Hauteur : 55,3 cm
Largeur : 47,2 cm

Dimensions à la vue :
Hauteur : 38,7 cm
Largeur : 31 cm

Etat de conservation : très bon

Antiquités Bastian

XVIIIe siècle
Portrait de femme, pastel vers 1780
Portrait de femme, pastel vers 1780

2 500 €

Tableaux XVIIIe siècle