EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Allégorie de l'eau - École Flamande du XVIIe, suiveur de Jan Brueghel
Allégorie de l'eau - École Flamande du XVIIe, suiveur de Jan Brueghel - Tableaux et dessins Style Allégorie de l'eau - École Flamande du XVIIe, suiveur de Jan Brueghel - Antiquités Promenade Allégorie de l'eau - École Flamande du XVIIe, suiveur de Jan Brueghel - Antiquités - Allégorie de l'eau - École Flamande du XVIIe, suiveur de Jan Brueghel
Réf : 61363
VENDU
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Flandres
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 68 cm X H. 52 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Allégorie de l'eau - École Flamande du XVIIe, suiveur de Jan Brueghel XVIIe siècle - Allégorie de l'eau - École Flamande du XVIIe, suiveur de Jan Brueghel  - Allégorie de l'eau - École Flamande du XVIIe, suiveur de Jan Brueghel Antiquités - Allégorie de l'eau - École Flamande du XVIIe, suiveur de Jan Brueghel
Antiquités Promenade
Antiquités Promenade

Mobilier et Objets d'Art de la Haute Epoque au XVIIIe


+33 (0)1 39 78 73 92
+33 (0)6 64 42 84 66
Allégorie de l'eau - École Flamande du XVIIe, suiveur de Jan Brueghel

Auprès d'un bouquet de roseaux dominés par deux grands arbres, est assise la déesse Amphitrite, l'épouse de Neptune, portant une corne d'abondance qui renferme des branches de corail rouge, à sa droite un jeune amour vient pour lui présenter un coquillage. A gauche d'un massif d'arbres, tombe une cascade qui forme un bassin où sont présents de nombreux coquillages, poissons, animaux aquatiques, qui de leurs couleurs variées charment et enrichissent cette composition. A droite du tableau deux jeunes enfants dont l'un saisit avec précaution un énorme crabe, tandis que l'autre tient dans ses mains une tortue. Dans les roseaux a droite un triton verse l'eau d'une conque. Dans le ciel un poisson volant et quelques oiseaux.

Huile sur toile, quelques restaurations.
Dans un cadre en bois noirci et mouluré.
Ecole flamande du XVIIe siècle, suiveur de Jan Brueghel dit de Velours.

Dimensions: avec le cadre: h. 52 cm, l. 68 cm, sans le cadre: h. 40 cm, l. 55,5 cm

Il s'agit d'une œuvre allégorique qui s'inscrit dans une série sur les quatre éléments : l'eau, l'air, le feu et la terre. Très en vogue, la thématique des quatre éléments a souvent été traitée au XVIIe siècle et en particulier par Jan Brueghel. Dans ce discours allégorique chacun des éléments est symbolisé par une figure mythologique : Uranie, la muse de l’astronomie pour l’air, Amphitrite pour l’eau et Vénus en visite dans les forges de Vulcain pour le feu.
La série initiale a été exécutée par Jan Brueghel pour Federico Borromeo en 1607. La terre et l’air sont aujourd’hui conservés au Musée du Louvre, l’eau et le feu à la pinacothèque Ambrosienne. De nombreuses répliques et variantes ont été réalisées par l'artiste, dans son atelier et par ses suiveurs au cours du XVIIe siècle.

Notre tableau est à rapprocher de l’Allégorie de l'eau signée Jan Brueghel et conservée au musée de Beaux-Arts de Lyon.

Jan Brueghel, surnommé Brueghel de Velours en raison de la facture veloutée de ses œuvres, appartient à une dynastie de peintres, dont le plus célèbre est son père, Pieter dit l’Ancien (vers 1525 - Bruxelles, 1569). Initié à l’art de la miniature et de l’aquarelle par sa grand-mère, Jan Brueghel se forme à la peinture à l’huile dans l’atelier du peintre anversois Pieter Goetkint. Vers 1590, il voyage en Italie où il noue des relations avec le cardinal Federico Borromeo, fondateur de la bibliothèque Ambrosienne à Milan. Ce dernier devient son fidèle mécène. De retour en 1596, Jan Brueghel s’établit à Anvers où il connaît un succès européen. Il se spécialise
dans les paysages allégoriques ainsi que dans les bouquets de fleurs très prisés par la bourgeoisie flamande de l’époque. En 1609, il est nommé peintre de la cour de l’archiduc Albert et de l’Infante Isabelle d’Autriche. Pour de nombreuses peintures, il collabore avec d’autres artistes tels Pierre-Paul Rubens, Sébastien Vrancx et Hendrick van Balen.

Antiquités Promenade

Tableaux XVIIe siècle