EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Guéridon - Attribué à Alexandre Maigret vers 1810
Réf : 62237
28 000 €
Époque :
XIXe siècle
Materiaux :
Acajou bronze marbre
Dimensions :
H. 80 cm | Ø 96 cm
Galerie Lamy Chabolle
Galerie Lamy Chabolle

Mobilier et objet d'art des XVIIIe, XIXe et XXe siècle


+33 (0)1 42 60 66 71
+33 (0)6 11 68 53 90
Guéridon - Attribué à Alexandre Maigret vers 1810

Attribué à Alexandre Maigret d’après un dessin de Charles Percier et Francois Léonard Fontaine
Placage d’acajou et acajou massif. Dessus de marbre vert des Alpes surmontant une ceinture décorée de rosettes flanquées de palmettes. Pied central en balustre richement orné de feuilles d’acanthes et palmettes, de feuilles de laurier et d'étoiles, de baie stylisées reposant sur une base quadrangulaire supportée par des sabots et des roulettes. Porte une étiquette avec une couronne et le nombre d’inventaire '1031' 31 1/2


L’attribution de ce guéridon à Alexandre Maigret est basée sur la comparaison avec plusieurs guéridons ayant un piétement similaire, passés en vente ces dernières années
Dont l’un d’eux est estampillé Alexandre Maigret et vendu à Paris, étude Cornette de Saint Cyr, le19 janvier 1988, lot 132,
puis un deuxième vendu par Christie's Londres le 4 juillet 1996, lot 231,
Christie's NY, Arts of France, le 2 novembre 2000, lot 158
Christie's Londres, le 13 juin 2002, lot 240
Christie's Londres, le 6 juillet 2006, lot 159
Des jardinières munies de ce même piétement sont également connues:
- Ancienne collection de monsieur Daniel Brunet, vente palais d'Orsay, le 15 février 1979, lot 99 puis Christie's Monaco, le 18 juin 1989, lot 204
- Christie's Londres, le grand goût, une collection privée européenne, le 17 juin 2009, lot 43 ; cette dernière est attribuée à Alexandre Maigret


Maigret est d'abord mentionné à la fin des l’année 1770 puis est devenu connu sous l'Empire. Il a été nommé fournisseur au Garde-Meuble Impérial en 1805 et a fourni des meubles à la majeure partie des résidences Impériales, y compris le Palais de Fontainebleau et de Saint-Cloud, pour le Petit Trianon et pour le Palais des Tuileries.
Établi dans la célèbre rue Vivienne, il a travaillé comme un ébéniste et comme un tapissier. Son style présente des similitudes avec l'oeuvre de ses pairs Jacob-Desmalter et Marcion.
Il a collaboré avec les bronziers Feuchères et Fossey;
Notre guéridon met en évidence la grande qualité des des bronzes avec lesquels Maigret a eu l'habitude d'embellir ses meubles. Ces derniers sont inspirés par les modèles publiés par les architectes d'intérieur et ornemanistes Charles Percier et Pierre-François-Léonard Fontaine.

Galerie Lamy Chabolle

Guéridon Empire

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Guéridon - Attribué à Alexandre Maigret vers 1810 » présenté par Galerie Lamy Chabolle, antiquaire à Paris dans la catégorie Guéridon Empire, Mobilier.

XIXe siècle
Guéridon en bronze doré, époque Empire
XIXe siècle
Grand guéridon début XIXe siècle
XVIIIe siècle
Petit Guéridon "aux Têtes de Bélier"
XIXe siècle
Grand guéridon
Grand guéridon

2 500 €

XIXe siècle
Guéridon époque Empire
Guéridon époque Empire

Prix : Sur demande

XIXe siècle
Guéridon Empire