EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire de chenets - Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume (1816-1892)
Paire de chenets - Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume (1816-1892) - Objet de décoration Style Napoléon III Paire de chenets - Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume (1816-1892) - Galerie Lamy Chabolle
Réf : 81393
12 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume (1816-1892)
Provenance :
France
Materiaux :
Bronze
Dimensions :
l. 14 cm X H. 37 cm
Objet de décoration  - Paire de chenets - Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume (1816-1892)
Galerie Lamy Chabolle
Galerie Lamy Chabolle

Mobilier et objet d'art des XVIIIe, XIXe et XXe siècle


+33 (0)1 42 60 66 71
+33 (0)6 11 68 53 90
Paire de chenets - Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume (1816-1892)

Cette très rare paire de groupes sculptés à décor d’animaux fantastiques est en bronze doré et argenté. Elle repose sur quatre larges pieds en forme de pattes d’animal fantastique préfigurant l’Art nouveau.
Paris vers 1854

Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume naquit à Paris en 1816. Elève de David d’Angers et de James Pradier, il fournit, dans la première moitié de sa carrière, de nombreux modèles pour les arts décoratifs des bronziers tels que Denière, Susse, Quesnel, Raingo ou encore Dalafontaine avec qui il collabora régulièrement à partir de 1847.
Il travailla aussi avec les orfèvres Wagner puis son successeur Rudolphi, Froment Meurice, Les frères Marel et Maurice Mayer.
Il participa à la création d’œuvres importantes, à savoir la toilette de la duchesse de Parme (Musée d’Orsay), la coupe des vendanges, le vase de la tempérance et de l’intempérance ou encore le lustre persan (Musée du Louvre).
En 1848, sans abandonner les arts ...

Lire la suite

... décoratifs il se passionna pour l’art médiéval et entama une carrière de sculpteur sur les grands chantiers de restauration des cathédrales médiévales (Notre Dame de Paris et la Sainte Chapelle) sous la direction des architectes Lassus, Viollet-le-Duc, Boeswillwald et Ruprich-Robert.
Le fonds Geoffroy-Dechaume, actuellement conservé au musée des monuments français (Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris) conserve deux dessins correspondant en tout point à nos chenets : l’un représentant deux animaux fantastiques enlacés (inv.DSS 1152), l’autre reprend l’un des animaux avec ses trois petits tétant. (inv.DSS 475)
Par ailleurs dans le livre de compte de Geoffroy Dechaume ce derniers a fourni au bronzier Auguste-Maximilien Delafontaine le modèle d’une paire de Chenets en 1854 qui pourrait correspondre à notre paire.
Elle s’inscrit dans la même esthétique novatrice que le lustre datant de 1853 exposé à la Biennale des antiquaires à Paris en 2008 par la galerie Didier Aaron sur lequel on retrouve les mêmes éléments ajourés persans.
En effet à partir de 1850, Dechaume s’orienta vers un style très personnel qu’il qualifiait lui-même de « persan » combinant des références aux arts islamiques et médiévaux. Ce terme, employé aussi à plusieurs reprises par ses comptemporains pour qualifier les œuvres de Geoffroy Dechaume renvoie à cette étonnante liberté d’invention ou dominent les entrelacs végétaux et les longues palmettes affectionnait cet amoureux de la nature. Il fut le précurseur de ce style.

Galerie Lamy Chabolle

Objet de décoration