EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Alfredo Pina (1887 - 1966) - Adam"Reveil à la nature" - (Ca. 1910)
Alfredo Pina (1887 - 1966) - Adam"Reveil à la nature" - (Ca. 1910) - Sculpture Style Alfredo Pina (1887 - 1966) - Adam"Reveil à la nature" - (Ca. 1910) - Chastelain & Butes Alfredo Pina (1887 - 1966) - Adam"Reveil à la nature" - (Ca. 1910) - Antiquités - Alfredo Pina (1887 - 1966) - Adam"Reveil à la nature" - (Ca. 1910)
Réf : 92663
75 000 €
Époque :
XXe siècle
Signature :
Alfredo Pina (1887 - 1966)
Provenance :
France
Materiaux :
Marbre blanc de Carrare
Dimensions :
L. 62 cm X l. 42 cm X H. 65 cm
Poids :
220 Kg
Sculpture Sculpture en Marbre - Alfredo Pina (1887 - 1966) - Adam"Reveil à la nature" - (Ca. 1910) XXe siècle - Alfredo Pina (1887 - 1966) - Adam"Reveil à la nature" - (Ca. 1910)  - Alfredo Pina (1887 - 1966) - Adam"Reveil à la nature" - (Ca. 1910)
Chastelain & Butes
Chastelain & Butes

Peinture et sculpture du 19e et du début du 20e siècle


+32477427471
Alfredo Pina (1887 - 1966) - Adam"Reveil à la nature" - (Ca. 1910)

La présente sculpture unique en marbre blanc d'Adam a été créée comme figure masculine d'une paire de sculptures en marbre masculines et féminines (Adam et Eve) qu'il a intitulée "Réveil à la nature". Pina a créé ces deux sculptures qui incarnent " la masculinité et la féminité " avec force et grâce souple et ses transparences de chair qui brillent à travers la luminosité du marbre.

Artiste : Pina Alfredo

Alfredo Pina (1887 - 1966)
Orphelin à l'âge de 12 ans, Alfredo Pina a étudié à l'Accademia di Belle Arti di Brera à Milan, où il a reçu le Gran Prix Nazionale di Scultura Italia en 1904. Il y a été l'élève d'Alessandro Broggi. Il se rend ensuite à Bologne, puis à Rome pendant trois ans. Il se lie d'amitié avec des artistes français, qui l'invitent à Paris, où il arrive en 1906. Pina étudie avec Rodin à Paris de 1909 à 1910 et, comme beaucoup d'autres sculpteurs de cette époque, est profondément influencé par le "Maître". Dans les ...

Lire la suite

... années qui précèdent la Première Guerre mondiale, il expose au Salon des Artistes Français, aux Tuileries et au Salon d'Automne - où il est membre du jury à partir de 1911. Pendant cette période, il fréquente les cercles artistiques de Montparnasse. Il est célèbre pour avoir été attaqué par Modigliani lors d'un banquet donné pour Braque pendant la guerre. L'attaque de Modigliani a été provoquée par la relation clandestine de Pina avec Beatrice Hastings, avec qui Modigliani vivait à l'époque.

Pina loue l'Orangerie du Château des Imbergères à Sceaux et expose ses œuvres au Salon de la Société des Artistes Français (1911-1914), au Salon des Tuileries et au Salon de la Société du Salon d'Automne (1911). Il reçoit de nombreuses commandes de bustes et s'essaie à la gravure sur bois.

Au début de la Première Guerre mondiale, Alfred Pina s'installe à Montpellier, où le musée local lui achète un buste de Ludwig van Beethoven. Après la guerre, il revient à Paris et loue un atelier sur l'impasse du Maine à Montparnasse à côté de celui d'Antoine Bourdelle. En 1920, il expose ses œuvres à la Galerie Jean Allard à Paris. Au Salon d'Automne de 1921, il reçoit une mention honorable.

Les figures, sculptures et bustes de Pina sont fondus et distribués par les fonderies parisiennes Valsuani et Les Neveux de Jules Lehmann.

Pour réaliser ses commandes de monuments commémorant les morts de la Première Guerre mondiale, Pina établit un second atelier à Mesves-sur-Loire, où il achète un terrain avec une carrière. En 1920 et 1922, il participe à la Biennale de Venise. Sa soumission pour le projet de la tombe de Dante Alighieri remporte le concours lancé par Benito Mussolini. L'œuvre devait devenir son chef-d'œuvre à Rome, mais ne fut jamais achevée. Pina réalise un buste du dictateur, qui est présenté au Salon de 1926.

À son retour en France en 1929, Pina organise une exposition des artistes italiens de Paris au Cercle de l'Union artistique, rue Boissy d'Anglas. Il s'installe ensuite à Mesves-sur-Loire, où il épouse Antoinette Meunier. En février 1931, il expose ses œuvres aux Fifty-Sixth Street Galleries de New York. En 1939, il obtient la nationalité française et expose à Nevers et à Vézelay. Alfred Pina meurt le 22 décembre 1966 ; il lègue ses biens de l'atelier au musée de la Charité-sur-Loire.

Conditions générales de livraison :

Dès réception du paiement intégral, nous expédions les produits dans le monde entier en faisant appel à des prestataires de services d'emballage et d'expédition professionnels.

Chastelain & Butes

Sculpture en Marbre