EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Portrait de Monsieur Frère de Louis XIV, atelier de Juste d’Edgmont vers 1660
Portrait de Monsieur Frère de Louis XIV, atelier de Juste d’Edgmont vers 1660 - Tableaux et dessins Style Louis XIV Portrait de Monsieur Frère de Louis XIV, atelier de Juste d’Edgmont vers 1660 - Antiquités Franck Baptiste Portrait de Monsieur Frère de Louis XIV, atelier de Juste d’Edgmont vers 1660 - Louis XIV
Réf : 59575
VENDU
Époque :
XVIIe siècle
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 75 cm X H. 93 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Portrait de Monsieur Frère de Louis XIV, atelier de Juste d’Edgmont vers 1660 XVIIe siècle - Portrait de Monsieur Frère de Louis XIV, atelier de Juste d’Edgmont vers 1660
Antiquités Franck Baptiste
Antiquités Franck Baptiste

Mobilier régional et Parisien et objet d'art


+33 (0)6 45 88 53 58
Portrait de Monsieur Frère de Louis XIV, atelier de Juste d’Edgmont vers 1660

Belle huile sur toile de forme ovale représentant Philippe d’Orléans dit Monsieur .
Il est représenté en armure, portant la petite moustache et arborant une importante coupe de cheveux bouclée dont les mèches retombent sur ses épaules.

Toile et Châssis d’origine.

Cadre d’origine en bois de tilleul doré à décor de guirlandes de lauriers et fleurs de tournesol.

Travail Parisien d’époque Louis XIV vers 1660-1665.

Dimensions :

Cadre : Hauteur : 93 cm ; Largeur : 75 cm

Toile: Hauteur : 72 cm ; Largeur : 57 cm

Juste d’Egmont (1601-1674)

Après la mort de son père, sa mère s'établit à Anvers, où il devint l'élève de Kaspar Van den Hoecke en 1615. Après un voyage en Italie, qu'il commença en 1618, il entra dans l'atelier de Rubens. À cette époque, il exécuta une Dernière Cène pour la cathédrale de Malines et collabora au cycle de la Vie de Marie de Médicis, destiné au palais du Luxembourg à Paris. En 1628, il devint maître de la gilde de Saint-Luc à Anvers et, au moment où Rubens partit pour l'Espagne, il alla s'établir à Paris, où il devint peintre de Louis XIII, puis de Louis XIV. Très apprécié en France comme portraitiste, Justus Van Egmont participa également aux grandes décorations dirigées par Simon Vouet. On lui a rendu aujourd'hui des petits tableaux en grisaille, longtemps donnés à Saint-Igny (musées de Rouen, de Versailles, de Nîmes, musée Condé à Chantilly, musée des Arts décoratifs à Paris, musée de Poughkeepsie aux États-Unis). En 1648, il fit partie du groupe des douze fondateurs de l'Académie de peinture et de sculpture. En 1649, l'artiste est mentionné à Bruxelles, et, à partir de 1653, on le retrouve à Anvers.
Durant la dernière période de sa vie, Van Egmont peignit surtout des cartons pour plusieurs grandes séries de tapisseries, dont les plus connues sont l'Histoire de César (1659) et l'Histoire de Marc Antoine et de Cléopâtre (1661). Détenteur d'une grande fortune, il s'était constitué, dans sa somptueuse demeure anversoise, une importante collection de tableaux, parmi lesquels figuraient des œuvres de Rubens, de Van Dyck, de Holbein, de Jan Boeckhorst, de Pieter Van Mol et de Frans Pourbus II.

Antiquités Franck Baptiste

Tableaux XVIIe siècle Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Paravent en acajou massif et bronzes dorés, Paris époque Empire » présenté par Antiquités Franck Baptiste, antiquaire à L'isle-sur-La-Sorgue dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIV, Tableaux et dessins.