EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paysage d'hiver - Andreas schelfhout (1787-1870)
Paysage d'hiver - Andreas schelfhout (1787-1870) - Tableaux et dessins Style Paysage d'hiver - Andreas schelfhout (1787-1870) - Anne Besnard Paysage d'hiver - Andreas schelfhout (1787-1870) - Antiquités - Paysage d'hiver - Andreas schelfhout (1787-1870)
Réf : 56988
28 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Andreas schelfhout (1787-1870)
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 40 cm X H. 30 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Paysage d'hiver - Andreas schelfhout (1787-1870) XIXe siècle - Paysage d'hiver - Andreas schelfhout (1787-1870)  - Paysage d'hiver - Andreas schelfhout (1787-1870) Antiquités - Paysage d'hiver - Andreas schelfhout (1787-1870)
Anne Besnard
Anne Besnard

Meubles, tableaux et objets d'art


+33 (0)6 73 39 10 31
Paysage d'hiver - Andreas schelfhout (1787-1870)

Andreas Schelfhout, peintre des pays-bas s"est spécialisé dans la peinture de paysages. Il est né le 16 février 1787 à La Haye où il meurt le 19 avril 1870. Il est le fils d"un peintre décorateur qui l"encourage à prendre des cours de peinture. Joannes Breckenheimer dont il sera l"élève lui enseignera à La Haye les aspects techniques et il étudiera les paysagistes du XVIIe siècle. Il créera son propre atelier en 1815, son talent lui offrira une renommée qui rapidement dépassera les limites de La Haye.En 1818 il devient membre de l"Académie Royale des Arts Visuels d"Amsterdam. En 1819 il reçoit une médaille d"or à l"exposition de peinture d"Anvers. Sa réputation ne fera que croître et en 1822 il obtient le rang de correspondant de quatrième classe de l"Institut Royal des Pays-Bas. Par la suite il enchaînera les expositions de peintures.
Il peindra tout d"abord des paysages d"été, des plages, des peintures d"animaux, puis le succès vient avec ses vues hivernales aux canaux gelés. Il se spécialisera dans ce dernier genre.
Il sera le professeur de peintres qui connaîtront une grande notoriété : Johan Hendrik Weissenbruch, Johan Jongkind, Charles leickert, Lodewijk Johannes Kleijn et bien d"autres. Il figure parmi les peintres paysagistes les plus importants de l"école romantique, Son enseignement était recherché et il joua un rôle important dans la formation de nombreux peintres de l"école de La Haye, il popularisa le dessin à l"aquarelle, méthode grâce à laquelle nous devons deux des plus grands aquarellistes du XIXe siècle Jongkind et Weissenbruch.
Ses œuvres sont conservées dans de nombreux et prestigieux musées: Amsterdam, Rotterdam, Dordrecht, Haarlem, Anvers, Gand, Bruges, « The Wallace Collection » ainsi que la « National Gallery » à Londres.
Andreas schelfhout est bien le chantre des Pays Bas, ses paysages d"hiver aux ciels bas et tourmentés qui se reflètent dans des rivières gelées nous plongent au cœur de sa Hollande natale. La lumière froide qui éclaire ses paysages est fréquemment celle du soir, elle vient d"un point opposé au regard du spectateur et projette les ombres vers lui, le premier plan est souvent sombre et le tableau s"illumine en montant vers le ciel qui se déchire en deux, et l"on distingue une partie aux nuages sombres qui tranche sur le bleu du ciel encore illuminé par le soleil qui se couche.

Huile sur toile signée bas droite.
Cadre moderne en bois doré.

Dimensions 30 cm x 40 cm.

Anne Besnard

XIXe siècle
Buffet de boiserie en bois naturel
Buffet de boiserie en bois naturel

8 500 €

XIXe siècle
Vue de Bandol -  J. Izier
Vue de Bandol - J. Izier

4 800 €

Tableaux XIXe siècle