EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Nature morte - Manuel Ortiz de Zarate (1887-1946)
Nature morte - Manuel Ortiz de Zarate (1887-1946) - Tableaux et dessins Style Nature morte - Manuel Ortiz de Zarate (1887-1946) - Le Chef d'oeuvre inconnu
Réf : 56741
5 800 €
Époque :
XXe siècle
Signature :
Manuel Ortiz de Zarate (1887-1946)
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 73 cm X l. 53 cm
Tableaux et dessins Tableaux du XXe siècle - Nature morte - Manuel Ortiz de Zarate (1887-1946)
Le Chef d'oeuvre inconnu
Le Chef d'oeuvre inconnu

Peinture fin XIXe début XXe siècle


+33 (0)1 40 27 08 08
+33 (0)6 78 77 88 24
Nature morte - Manuel Ortiz de Zarate (1887-1946)

Une huile sur toile mesurantt (73X53 cm sans le cadre) représentant des poires sur une table signée en haut à droite M.Ortiz de Zarate , une oeuvre de Manuel Ortiz de Zarate (1887-1946) circa 1914

Manuel Ortiz de Zárate, né le (9 octobre 1887 à Côme, Italie, et mort le 28 octobre 1946 à Los Angeles, États-Unis est un peintre chilien.

Né Manuel Revuelta Ortiz de Zárate à Côme en Italie, il est le fils du compositeur chilien Eleodoro Ortiz de Zárate, et frère cadet du peintre Julio Ortiz de Zárate.

À l'âge de quatre ans, sa famille retourne s'installer au Chili. À l'âge de six ans il perd sa mère. Il y reçoit des leçons de peinture auprès de Pedro Lira (1845-1912) avant de s'inscrire aux Beaux-Arts de Santiago du Chili.

En 1902, à l'âge de quinze ans, il quitte le Chili pour l'Italie. Il étudie la peinture à Rome, recopiant les anciens maitres dans les musées. Soutenu par un évêque espagnol qui le trouve peignant dans un musée, il survit en reproduisant des peintures à motif religieux, principalement de Guido Reni, qu'il vend à des églises ou à des prêtres. Il se rend plusieurs fois à Paris.

En 1904, il rencontre Amedeo Modigliani à Venise, à qui il parle de Cézanne et décrit la vie d'artiste à Paris. Il s'éprend d'Édwige Piechowska, qui vient d'achever ses études à l'académie des Beaux-Arts de Varsovie et qui les prolonge à Florence. Attiré par l'activité artistique régnant en France, ils déménagent en 1906 à Paris, où ils vont occuper successivement plusieurs ateliers dans le Quartier du Montparnasse, notamment à la Ruche. Là, il intègre le milieu des artistes retrouvant Modigliani et d'autres futurs grands de l'art mondial. Manuel Ortiz de Zárate devient une figure du Quartier du Montparnasse, Apollinaire parle de lui comme de « l'unique Patagon de Paris ». Il peint dans le style cubiste, et est alors sous contrat avec le marchand Léonce Rosenberg.

En 1914, Manuel Ortiz de Zárate et Modigliani tentent de s'engager dans l'armée, mais ils sont refusés pour des raisons de santé. Sa famille s'agrandissant, il déménage au 8 Rue de la Grande-Chaumière.

Durant la seconde guerre mondiale il reste en France, malgré l'occupation allemande. Après la guerre, il part aux États-Unis, où il meurt en 1946 à Los Angeles.

Sa fille Laure a épousé le chef décorateur et directeur artistique Eugène Lourié.

Le Chef d'oeuvre inconnu

Tableaux du XXe siècle